genève

16 décembre 2008 22:45; Act: 16.12.2008 20:55 Print

On s’est volé dans les plumes au «Lac des cygnes»

par Shahïn Ammane - Une émeute a précédé l’ouverture du célèbre ballet russe, programmé il y a deux semaines au Théâtre du Léman.

Une faute?

«C’était un vrai pugilat, se souvient une spectatrice, encore toute retournée par la scène à laquelle elle a assisté au soir du 29 novembre. Des gens se ruaient sur leurs fauteuils pendant que d’autres se battaient pour entrer dans la salle.» La représentation du «Lac des cygnes», qui affichait complet, a ainsi débuté avec près de quarante minutes de retard.

Pourquoi tout ce tintamarre? Selon nos sources, une centaine de billets ont été vendus à double. Car au système électronique d’achat de billets s’ajoutent les abonnements et une billetterie manuelle. Vu que les places sont numérotées et réparties selon des catégories distinctes, on peut comprendre la colère de certains spectateurs, qui ont déboursé 90 fr. pour se retrouver finalement au dernier rang. Si certains ont accepté d’être remboursés, d’autres ont tenu à assister au spectacle, assis sur des chaises d’appoint.

Contacté, le producteur de l’événement, Jack Yfar, admet avoir «perdu le contrôle de la situation». Il souligne cependant que son système de billetterie manuelle, incriminé dans cette affaire, sera maintenu afin d’offrir des réductions sur les spectacles. Du moins jusqu’au 1er avril 2009, date à laquelle il prendra sa retraite après vingt-sept ans passés au théâtre.