Haute-Savoie

03 octobre 2011 10:56; Act: 03.10.2011 11:41 Print

Opération coup de poing aux frontières

La gendarmerie de Haute-Savoie a décidé de réagir contre les bandes organisées de Lyon et Grenoble. Celles-ci commettent chaque semaine moult cambriolages et home-jackings.

Une faute?

Durant la nuit de jeudi et vendredi, une vaste opération de contrôles a été lancée sur des axes routiers proches de Genève par la gendarmerie de Haute-Savoie. Selon «La Tribune de Genève » 95 personnes ont été déployées sur les axes autoroutiers et alentours, entre Eloise et Annecy.

Grosse artillerie

A titre d'exemple, au péage d'Eloise, il y avait une dizaine de gendarmes, certains armés de fusils à pompes, et des herses. «Il y avait aussi un hélicoptère venu de Lyon pour éclairer la zone en cas de course-poursuite» explique le colonel Bertrand François, chef de la gendarmerie de la Haute-Savoie.

Réduire le nombre de cambriolages

Le but de cette démarche est de dissuader les malfrats de commettre des cambriolages dans les zones commerciales. Le dessein est également de réduire le nombre de «home-jackings». Ces vols sont commis de manière extrêmement rapide dans les maisons. Ils portent sur des objets laissés dans des pièces accessibles, tels que téléphones portables, chéquiers, sacs à main, bijoux mais aussi clés de voiture.

Les bandes visées sont celles qui viennent de Lyon et de Grenoble et qui sévissent dans la région. Ces actions seront désormais réitérées chaque mois.

(fkh)