Genève

12 octobre 2016 09:07; Act: 12.10.2016 09:53 Print

Partage doit donner de plus en plus de nourriture

En une année, la demande a augmenté de 37,6%. La banque alimentaire s'inquiète de cette augmentation de la précarité.

storybild

Partage récolte un tiers des denrées annuelles lors de deux "samedis du partage" organisés dans les supermarchés locaux. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Une faute?

Partage est obligée de distribuer de plus en plus de nourriture gratuite, constate dans la «Tribune de Genève» son directeur Marc Nobs. Il calcule qu'en 2016, la fondation a donné presque 38% d'aliments en plus que l'année précédente. Il qualifie cette hausse de «colossale»: depuis 2010, l'augmentation annuelle moyenne s'établissait à 5%-6%.

Cette explosion des besoins s'explique en grande partie par l'afflux de migrants, explique-t-il, mais pas seulement. La précarité générale augmente fortement, estime Marc Nobs. Il le constate avec la demande de Colis du Cœur, distribués à toute personne munie d'une attestation provenant d'un service social: elle a progressé de 122%.

Les 100 millions supplémentaires que l'Etat de Genève prévoit de dépenser l'an prochain pour couvrir le coût des aides sociales ne répondront qu'à une partie de la problématique, selon Marc Nobs. L'association Partage organise chaque année deux récoltes de produits dans les supermarchés du canton.

Lors de ces «Samedis du Partage», les gens, invités à faire des provisions pour la Fondation, montrent «une solidarité impressionnante», a souligné Marc Nobs. «Deux événements par an permettent de rassembler un tiers des denrées annuelles». Mais la fondation a aussi dû acheter des produits cette année.

«C'est la première fois que cela nous arrive en onze ans d'existence», a relevé Marc Nobs. Partage n'a pas eu le choix, même si un de ses buts est d'éviter le gaspillage. L'association a pu acheter des oeufs, du lait, de l'huile, du vinaigre, des boîtes de thon, des couches pour enfants grâce à des donateurs privés.

(jef/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gabriel Perret le 12.10.2016 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Pas Correct ...

    ... Marrant que vous parliez de Partage ... Quelques faits et infos: - Avant par exemple ils récupéraient les invendus des boulangeries, sandwicheries, etc... - Tout d'un coup ils n'ont plus voulu récupérer le pain (pas assez bon le lendemain... bon chez moi à la maison pour moi il est bon, mais apparemment pas pour ceux qui ont vraiment faim). - Après idem avec les viennoiseries... - Ensuite au tour des sandwichs, ramequins, pizzas, etc... Ils on exigé d'avoir une date de consommation et une date de péremption sur chaque produit... Mais les boulangeries les font frais tous les jours ...suite

  • Vuille J. le 12.10.2016 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    ciblage plus strict

    Il y aurait moins à distribuer -et aux bonnes personnes- si les attestations étaient délivrées plus strictement. A Neuchâtel, devant l'épicerie Caritas, on assiste souvent à des chargements dans des voitures neuves haut de gamme...

  • Genevois le 12.10.2016 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ventre affamé

    Il donnera encore plus vue que les primes maladies grimpent en flèche!!! La précarité et la pénurie de l'emploi sont monnaie courante de nos jours! Se nourrir devient difficile...Que font nos politiques?!!!

Les derniers commentaires

  • realiste le 13.10.2016 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    politique social

    Politique social realiste: La Suisse ne dois plus donner de l'argent à l'étranger CAR nous avons besoin pour couvrir nous propres besoins socieux.....Ça sert à quoi de jouer les samaritains à l'étranger quand notre propre pays se dégrade de plus en plus(chômage, crise de logements, caisse maladie à des tarif indécent) ???

  • Adhémar Hocardetour le 12.10.2016 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Refus

    J'ai voulu donner de la viande de porc lors d'une action l'an dernier. A ma grande surprise on me l'a refusé prétextant que les bénéficiaires n'en mangeaient pas !

  • plop le 12.10.2016 13:19 Report dénoncer ce commentaire

    pour les autres , pas pour les notres

    et pendant ce temps , nos élus ont accepté de donner 11 milliards de nos impots entre 2017 / 20 pour l aide au développement.......

  • L'os le 12.10.2016 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans

    Comme le coût de la vie augmente plus vite que les salaires, on l'aura tous dans l'os! Quand l'assurance maladie augmente, si le salaire suit pas, on perd chaque année du pouvoir d'achat... Les employeurs qui compensent l'augmentation du coût de la vie deviennent rares, dans l'industrie en tout cas! On sera sensé faire comment quand les primes coûteront 1000.- par mois, par personne s'entend, pour 2 c'est déjà le cas où presque? Je vais regarder pour devenir politicien, c'est la meilleure solution!

  • Lapin le 12.10.2016 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Profites c'est gratuit...

    À lire les interventions, je me marre de la bonne pensée unique. Méchants patrons. Politiciens véreux etc Quand on offre des choses gratuites il ne faut pas s'étonner qu'à la longue les gens viennent de plus en plus ... même si avec quelques sacrifices ils pourraient d'acheter eux même des pâtes M-Budget à 1 fr le kilo ... Ils profitent de l'offre des gentils bénévoles... qui naïvement pense sauver l'humanité....