Aviation

11 mars 2013 09:52; Act: 11.03.2013 12:38 Print

Pas d'A380 à l'aéroport de Genève

Le plus gros transporteur de passagers au monde ne pourra pas se poser à Cointrin. Plusieurs études montrent qu'il est trop imposant.

storybild

L'avion avait fait escale au bout du lac en 2010. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le paquebot des airs n'atterrira pas à Genève. Trop imposant pour Cointrin, l'A380 ne se posera même pas de manière occasionnelle sur le tarmac genevois, révèle la «Tribune de Genève».

Tests en 2010

En janvier 2010, l'aéroport de la cité de Calvin avait accueilli l'appareil pour tester sa compatibilité avec ses infrastructures. Le but était de pouvoir devenir un lieu de déroutement en cas de problèmes.

Une compagnie arabe s'était renseignée sur la possibilité d'ouvrir une ligne à destination de Genève. Mais les études menées par Cointrin ont montré l'impossibilité de la manœuvre.

20 vols annulés

«Vu son envergure, les distances réglementaires ne sont pas respectées, explique le porte-parole de Genève Aéroport, Bertrand Stämpfli. Lorsque l'A380 manoeuvre pour sortir de la piste, ses ailes passent presque au-dessus des satellites! Il manque plusieurs mètres de largeur à la voie de roulage.»

La seule solution envisagée: lui faire faire un demi-tour à même la piste. Mais cela nécessiterait l'annulation d'une vingtaine de vols, vue la longueur du déplacement. Enfin, les travaux de l'aile est qui vont durer plus de trois ans ne favorisent pas non plus l'arrivée de l'A380.

Une arrivée dans 20 ans?

Il n'est toutefois pas exclu de voir l'appareil se poser à Genève d'ici à vingt ans, puisqu'une voie de roulage pourrait se créer là où réside la piste en herbe destinée aux petits avions. Cette dernière est actuellement condamnée par l'Office de l'aviation civile, même si un recours a été déposé.

(20 minutes)