Genève - abri des Vollandes

10 mars 2011 15:05; Act: 10.03.2011 17:17 Print

Personnes interpellées pour séjour illégal

par Raphaël Leroy - La police est intervenue jeudi matin dans l'abri de la protection civile des Vollandes, à Genève. Huit personnes ont été interpellées notamment pour séjour illégal.

storybild

L’abri accueille plus de 200 personnes chaque nuit. (Photo: Keystone)

Une faute?

La police genevoise a utilisé les grands moyens jeudi matin pour un contrôle de routine à l'abri de la protection civile des Vollandes, aux Eaux-Vives, à Genève. Pas moins de neuf véhicules de la gendarmerie, dont quatre fourgons, ont été déployés aux abords du lieu. Les 120 résidents de l'abri ont été contrôlés à la demande des services sociaux de la Ville. Huit d'entre eux ont finalement été interpellés pour séjour illégal et possession de stupéfiants notamment.

«Nous sommes intervenus en grand nombre pour ne prendre aucun risque», explique Philippe Cosandey, porte-parole de la police. «Il y a pas mal de monde à l'intérieur.» L'abri des Vollandes peut accueillir plus de 200 personnes chaque nuit.

«C'est vrai qu'il y a beaucoup de misère humaine dans ce lieu et que ce n'est pas facile tous les jours», indique le conseiller administratif en charge de la sécurité, Pierre Maudet. «La police municipale y est présente quotidiennement, mais elle ne contrôle pas la légalité du séjour des résidents comme peut le faire la gendarmerie. Je me félicite donc qu'il y ait ces interventions de routine.»

L'abri des Vollandes fermera ses portes entre le 15 et le 31 mars selon les conditions météorologiques.