Genève

13 septembre 2018 09:13; Act: 13.09.2018 10:49 Print

Affaire Maudet: un projet immobilier en jeu?

par Christine Talos - Le gouvernement genevois aurait accepté de dézoner une parcelle vers Cointrin pour la création d'un complexe dans lequel un Libanais cité dans l'affaire Maudet est mêlé.

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire Maudet a fait l'objet d'un sujet de «Rundschau» de la télévision alémanique mercredi soir. Dans le sujet intitulé «Pierre Maudet et ses amis», l'émission dévoile que le Conseil d'Etat genevois aurait donné son feu vert au dézonage d'une grande parcelle dans la zone Prés-du-Stand à proximité de l'aéroport de Genève. Ceci pour permettre la création d'un immense complexe de bureaux devisé à plusieurs millions de francs.

Coïncidence? La décision est tombée l'année où Pierre Maudet s'est rendu à Abu Dhabi. Autre coïncidence? Le terrain a été acheté par la société Capwest dont fait partie l'ami libanais qui a pris part au voyage du conseiller d'Etat dans les Emirats. En outre, le conseiller d'Etat ne s'est pas retiré du dossier, alors qu'il savait que ce proche était impliqué.

Pas conflit d'intérêts

Interrogé par la SRF, Pierre Maudet a expliqué par écrit que le gouvernement genevois n'avait pas cherché d'investisseurs dans ce projet immobilier et n'avait joué aucun rôle dans leur sélection. De même, poursuit-il, le canton n'a signé aucun contrat ou engagement avec un investisseur. Il n'y a donc pas conflit d'intérêts, selon lui.

Pour rappel, le Grand Conseil genevois discutera de la levée de l'immunité de Pierre Maudet à l'issue de sa session ordinaire le 20 septembre prochain. Il est soupçonné par la justice d'avoir accepté un avantage dans le cadre d'un voyage à Abou Dhabi, qu'il avait entrepris avec sa famille et son bras droit en 2015. Le magistrat a admis la semaine passée avoir menti sur le financement et la nature de ce voyage et a présenté ses excuses aux Genevois.

(nxp)