Canton de Genève

30 janvier 2019 14:49; Act: 30.01.2019 15:49 Print

Pierre Maudet arrête sa chronique dans le Blick

Le conseiller d'Etat genevois a vanté les charmes des «Genferei» dans son dernier papier dans le journal alémanique.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet a écrit mercredi sa dernière chronique pour le Blick. Il collaborait régulièrement avec le quotidien de boulevard depuis plusieurs mois, faisant découvrir aux lecteurs alémaniques les différentes particularités de Genève.

La dernière contribution du magistrat est consacrée à la «Genferei», cette fameuse genevoiserie qui fait l'originalité de la ville nichée au bout du Léman. Le magistrat voit toutefois dans la Genferei des aspects positifs et ne la rattache pas uniquement aux scandales en tous genres et aux histoires inimaginables, saugrenues.

La Genferei permet à Genève de se faire entendre du pays, estime Pierre Maudet. Pour lui, aller à l'encontre de l'opinion majoritaire peut être considérée comme une sorte de Genferei. La genevoiserie dénote un esprit critique, indépendant, qui aime le risque et ne craint pas l'échec.

La Genferei est aussi, selon le conseiller d'Etat, un état d'esprit bien genevois, en même temps fidèle aux traditions, mais ouvert sur le monde. L'attitude d'une personne qui aime râler sur tout, mais qui sait aussi se donner dans le travail avec l'ambition d'atteindre la perfection, comme en témoigne l'industrie horlogère.

Décision prise d'un commun accord

La décision de mettre fin à la chronique de Pierre Maudet dans le Blick a été prise «d'un commun accord» entre le journal et le politicien, a indiqué à Keystone-ATS Manuel Bucher, porte-parole de l'éditeur Ringier. «Nous étions très satisfaits de cette chronique et elle était beaucoup lue en ligne», souligne-t-il.

Mais le quotidien a constaté que les discussions autour du ministre cantonal s'étaient encore intensifiées ces dernières semaines, au point de détourner le rôle de ce billet. «Ses textes n'étaient plus perçus à la lumière de l'idée originale», selon le porte-parole, qui «remercie» Pierre Maudet et lui souhaite «bonne chance».

Le magistrat se trouve actuellement dans la tourmente. Poursuivi par la justice pour acceptation d'un avantage à cause d'un voyage à Abu Dhabi, poussé à la démission par les instances dirigeantes du PLR, il résiste jusqu'à présent aux pressions de plus en plus fortes qui réclament son départ du gouvernement genevois.

(nxp/ats)