Genève

20 décembre 2018 06:46; Act: 20.12.2018 21:38 Print

Maudet s'est senti «trahi» par sa famille politique

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet affirme à la presse croire «fondamentalement» qu'il est «innocent».

Sur ce sujet
Une faute?

«Je ne m'exonère pas de ma responsabilité, je suis lucide sur le fait d'avoir menti», affirme Pierre Maudet au sujet de son voyage à Abou Dhabi. Mais le conseiller d'Etat genevois n'en démord pas: «je crois fondamentalement que je suis innocent».

Pierre Maudet est poursuivi par le ministère public pour acceptation d'un avantage en lien avec un voyage aux Emirats Arabes Unis qu'il a fait dans l'exercice de ses fonctions.

Trois mois après sa mise en prévention et des appels à démissionner de toutes parts le libéral-radical s'explique dans deux longs entretiens accordés au «Temps» et au «Blick».

«J'ai connu la solitude de celui qui pense pouvoir tout faire», relève l'élu PLR. «Le pouvoir m'a amené à me construire une cuirasse si épaisse qu'elle ne laissait plus rien passer», ajoute le conseiller d'Etat pour expliquer comment il s'est enfermé dans cette situation.

La faille

En acceptant cette invitation à Abou Dhabi, Pierre Maudet souhaitait mettre Genève en avant et espérait des retombées économiques pour la ville du bout du lac. «Dois-je m'excuser de rencontrer des gens qui vont investir des millions pour l'emploi à Genève? Je ne pense pas», affirme ainsi le conseiller d'Etat.

Certes, il se dit avoir «été très gêné» que le voyage estimé à quelque 50'000 francs soit tous frais payés mais «je n'ai pas fait quelque chose de mal. Je n'ai eu à aucun moment l'impression de m'enrichir», précise-t-il au «Blick».

Il estime en revanche avoir eu tort «de mélanger le volet public et privé puis de camoufler la vérité». Et le libéral-radical explique ensuite avoir été gêné d'admettre qu'il avait été invité par un Etat étranger. «Plus les questions survenaient, moins je pouvais avouer la faille», résume-t-il au quotidien lémanique.

Rendez-vous le 15 janvier

Lorsque le «Blick» lui demande pourquoi il est resté silencieux jusqu'à présent, le PLR invoque son souci de ne pas faire obstruction à la justice. «Le ministère public a mis fin aux audiences des personnes impliquées», ce qui lui donne l'occasion de donner sa version des faits. Il ne souhaite en revanche pas s'étendre sur les conséquences de cette affaire. Car «ce n'est pas la pointe du parti qui doit se prononcer, mais la base», précise-t-il au «Blick».

Justement, Pierre Maudet a rendez-vous avec les membres de son parti le 15 janvier.

Une rencontre qu'il voit avant tout comme «une étape» qui lui permettra de «prendre la température, de mesurer les soutiens», explique celui qui s'est senti «trahi» par sa famille politique. Dans les entretiens, Pierre Maudet ne parle donc pas de démission dans l'immédiat.

«Nous avons des institutions fortes qui doivent jouer leur rôle de rempart contre ceux qui veulent servir des intérêts corporatistes. Je ne céderai pas aux accusations et aux rumeurs, dont bon nombre se sont déjà dégonflées», souligne-t-il au «Temps». Et le conseiller d'Etat d'ajouter clairement dans le «Blick», démission il y aura seulement si la justice le condamne.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marc B. le 20.12.2018 06:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dehors

    Il continue à se moquer du citoyen et du contribuable. Dehors! Et tous ses amis politiques qui continuent à le défendre vont le payer très cher aux prochaines élections, comme le PLR genevois

  • Jean Nemar le 20.12.2018 07:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    DÉMISSION IMEDIATE

    Pas de place pour un menteur à l'ego surdimensionné au gouvernement. La chose de bien à faire reste la démission. Quand est-ce qu'une initiative populaire afin d'exiger l'éviction totale de ce monsieur du conseil d'état va voir le jour. Le peuple a élu ce personnage, maintenant on doit faire en sorte qu'il sorte sans attendre sa rente à vie. C'est lamentable de s'accrocher comme il le fait. Ce monsieur ne marche que pour lui seul. Il n'a aucun respect des institutions.

  • Jean Neymar le 20.12.2018 07:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pffff

    Il y a quelque chose à rajouter? cet homme est pitoyable! Maudet, respecte les citoyens et démissionne!

Les derniers commentaires

  • Paul le 17.01.2019 21:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Syndrome de victimisation

    C'est Maudet qui n'as pas seulement trahis le PLR, Les genevois, mais toutes les suisses, en ayant eu le culot de se présenter pour le conseil fédéral ! Avec ses antécédents. Heureusement qu'à Bern ce ne sont pas des idiots qui nous dirigent ! Ils ont senti les emmerdes a venir, avec ce 'monsieur' *! M. Maudet, vous n'êtes plus crédible ! Chaque jour vous venez avec une nouvelle connerie. Vous commencez d'être fatigant. Dit plus rien, sa seras mieux pour tout le monde dans ce pays.

  • Trebuh le 26.12.2018 11:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super Maudet

    Il est trop fort ce Pierrot ! Il faut lui construire une statue. Son égot est si grand qu'il pourrait nous faire de l'ombre pour les prochaines canicules.

  • John Wick le 23.12.2018 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ex-PLR dégoûté

    RECTIFICATIF : Le peuple genevois tout entier s'est senti trahis par M. Maudet ! Hallucinantes xèmes tentatives de nous endormir, Monsieur, arrêtez de nous prendre pour des cons !

  • Macaronix le 23.12.2018 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ge ne vois pas la la fin

    Lisez l'article de Leroy sur Radio Lac, la complicité malsaine du Blick et du Temps avec ce triste manipulateur de compétition, édifiant !!!

  • Christian / S le 23.12.2018 03:19 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un innocent

    Les prisons sont remplies de gens qui sont convaincus d'être d'innocent ... Maudet n'est pas le premier ni le dernier à ne pas reconnaître l'évidence.... il est dommage que des torchons donnent autant d'importance à ces diatribes