Genève

29 août 2019 07:50; Act: 29.08.2019 08:00 Print

Pincé avec de l'herbe dans le bus, il perd son permis

par Jérôme Faas - Un passager des TPG a été contrôlé par les douanes avec du cannabis. Il a été privé de volant.

storybild

(Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis le 12 août, John* ne peut plus conduire. Son permis lui a été retiré pour une durée indéterminée. L’étudiant est interloqué: il n’a commis aucune infraction routière. Il paie un contrôle effectué en février par les gardes-frontière dans un bus, à Ferney (F). John avait 6,9 g de cannabis sur lui.

«Les douanes m’ont dénoncé à la police, qui m’a dénoncé à l’Office cantonal des véhicules (OCV).» Celui-ci lui ordonne de se soumettre à une expertise médicale (lire ci-dessus) afin d’évaluer son aptitude à conduire. «Cela coûtait 1200 fr., je n’ai pas les moyens.» Le couperet tombe: pas d’analyses, pas de permis. «Alors que je n’ai pas fait usage de substances au volant!»

L’explication se niche dans l’Ordonnance fédérale sur le contrôle de la circulation routière. Elle stipule que «si la police est informée de faits, par exemple de graves maladies ou de toxicomanie», pouvant entraîner une inaptitude à la conduite, elle a l’obligation d’avertir l’autorité compétente en matière de circulation. Ici, l’OCV. Son patron, Didier Leibzig, indique qu’un test médical est notamment imposé en cas de consommation de drogues dures, douces selon le volume ou de fortes médications. «La demande d’analyse n’est pas prise à la légère: tant les coûts que les contraintes pour l’usager sont importants. Toutefois, l’OCV ne peut laisser sur la voie publique des conducteurs potentiellement dangereux.»

John n’a pas le choix: il doit se faire tester pour récupérer son permis. «Mais je n’ai toujours pas d’argent.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gag le 29.08.2019 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    purée...

    Faudra que je fasse gaffe, quand je prends le bus ou le tram avec min chariot à provisions... parfois j'ai une bouteille de vin et quelques bières pour mes invités... je risque un retrait de permis de conduire ma voiture...

  • A.C le 29.08.2019 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ahahaha

    Si on devait suspendre le permis des personnes potentiellement dangereuses y' aurait plus de bouchons à Genève

  • U Known le 29.08.2019 08:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    justice suisse

    Drôle de conception de la présomption d'innocence dans le droit suisse. En fait on est bien dans la présomption de culpabilité. Ça ne tiendrait jamais au tribunal des droits de l'Homme mais personne ne va aller jusque là pour ça.

Les derniers commentaires

  • Dupont et Ducon "d" le 30.08.2019 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Nul de chez nul

    *Un passager des TPG a été contrôlé par les douanes avec du cannabis. Il a été privé de volant". Ce titre est complètement nazzzzzzze ! Est-ce le conducteur du bus ou un simple usager qui a été interdit de "volant" ?. non mais faut pas nous ent.ber avec vos titres. Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages non mais allo quoi !

  • Point Barre le 30.08.2019 21:50 Report dénoncer ce commentaire

    Mais assez de ces vermines

    lOrdonnance fédérale sur le contrôle de la circulation routière. Elle stipule que «si la police est informée de faits, par exemple de graves maladies ou de toxicomanie», pouvant entraîner une inaptitude à la conduite, elle a lobligation davertir lautorité compétente en matière de circulation. Ici, lOCV. Son patron, Didier Leibzig, indique quun test médical est notamment imposé en cas de consommation de drogues dures, douces selon le volume ou de fortes médications.

  • Manon le 30.08.2019 10:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Outrée

    Je suis outrée! Il est en bus punaise! Il peut consommer sans conduire. Des tas de gens ont le permis et conduise occasionnellement. C'est du grand n'importe quoi!

    • Jean Marc le 30.08.2019 12:36 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors

      rooooh vous êtes outrée, rien que çà....

  • Cosmike65 le 30.08.2019 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et l'alcool ???

    Et les alcooliques plus nombreux qu'on ne l'imagine, pas de retrait pour eux quand ils sortent des magasins avec leurs bouteilles tout juste achetées et qu'ils montent dans leur voiture avec leurs courses sous le bras ??? Moi j'en connais quelques uns, jamais inquiétés pourtant ! C'est vraiment n'importe quoi !!!

    • Jean Marc le 30.08.2019 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      Idem

      C'est pareil, sauf que eux n'en font pas état dans la presse pour se plaindre

  • Jean Aymard le 30.08.2019 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour une poignée de dollars

    Et pour acheter son "herbe" il en trouve de l'argent. Il faut savoir où mettre ses priorités.

    • qwerty le 30.08.2019 10:15 Report dénoncer ce commentaire

      question de légalité

      Ce n'est pas la question. la question est celle de la justice et de la légalité: peut on punir quelqu'un pour un crime qu'il n'a pas commis mais aurait pu commettre (conduire sous l'emprise de la drogue). Visiblement, en Suisse, on le peut...

    • Jean Marc le 30.08.2019 12:40 Report dénoncer ce commentaire

      Légal

      La légalité est un notion qui se réfère à la loi, et celle-ci le permet, à même titre que la loi peut empêcher un pédophile de se retrouver avec une classe d'enfant.