Genève

05 juillet 2018 06:57; Act: 05.07.2018 06:57 Print

Piscines vidées à la diable: gare aux truites chlorées!

par Lucie Fehlbaum - Les propriétaires de bassins déversent trop de chlore dans les cours d'eau. L'Etat sensibilise.

storybild

L'eau des piscines doit impérativement être vidée dans les eaux usées. (Photo: iStock)

Une faute?

«Vider sa piscine, c’est facile! Déchlorer les truites, c’est plus compliqué.» Le slogan s’affiche à Genève depuis fin juin. Le Département du territoire (DT), auteur de la campagne, pointe du doigt les propriétaires de piscines qui vident leurs bassins n’importe où et répandent du chlore dans les cours d’eau.

C’est la Fédération des sociétés de pêche genevoises qui a lancé l’alerte. «Les pollutions ont été très nombreuses cette année, déplore Maxime Prevedello, son secrétaire. Elles peuvent provoquer la mort de dizaines, voire de centaines de poissons.»

Outre la quantité de chlore, l’endroit où l’eau sera déversée est primordial. Car les vidanges finissent trop souvent dans les grilles de sol. «Elles sont raccordées aux canalisations d’eaux pluviales. Ce qui y est déversé aboutit directement dans les cours d’eau, sans avoir été traité, alerte Gilles Mulhauser, directeur de la Direction générale de l’eau au DT. Les eaux de nettoyage des filtres et du bassin doivent toujours être évacuées dans les canalisations d’eaux usées, afin d’être acheminées dans une station d’épuration.»

Maxime Prevedello estime que l’Etat n’a pas assez d’inspecteurs de la qualité des eaux: «On tape du poing sur la table pour que ce service assure beaucoup plus son rôle de gendarme de l’eau.» Il est «facile de polluer, mais bien plus compliqué de rétablir la qualité de l’eau», avertit Gilles Mulhauser.

Effort collectif à fournir

«Des pollutions sont encore trop souvent constatées alors qu’elles pourraient être facilement évitées», assure Gilles Mulhauser. Il existe d’autres traitements que le chlore, par exemple le sel. Par ailleurs, tout type de bassin est concerné par les règles écologiques. «Beaucoup de piscines non contrôlées, comme ces grands bassins gonflables hors sol, sont souvent mal gérées. Les propriétaires ne connaissent pas bien la marche à suivre, estime Maxime Prevedello, de la Fédération des sociétés de pêche genevoises.