Genève

02 juin 2018 14:51; Act: 02.06.2018 15:57 Print

Place jonchée de mégots géants pour sensibiliser

par Maria Pineiro - Samedi, la jeune chambre internationale de Genève a mené une action pour inciter les fumeurs à ne plus jeter leurs cigarettes par terre.

Voir le diaporama en grand »

Les passants se sont montrés intéressés par la problématique des déchets toxiques.

Une faute?

Impossible de les louper. Sur la place du Bourg-de-Four, à côté de la fontaine, une dizaine de mégots géants traînent par terre. «Nous les avons construits nous-mêmes sur la base de tubes de poster», explique Emilie Piquier, responsable du projet Nature propre pour la Jeune chambre internationale de Genève (JCI). Le but de l'opération? Sensibiliser les fumeurs à l'impact écologique de jeter leurs cigarettes par terre. «Dans un mégot, il y a 2500 produits toxiques, souligne la jeune femme. C'est vraiment un problème, surtout au bord du lac, puisque ces déchets sont ensuite ingérés par la faune.» Lors du dernier nettoyage du Léman, fin mai, l'association Net'Léman a ramassé 18 kilos de mégots dans le plan d'eau.

Passants interpellés

Samedi, sous le soleil, les badauds ou touristes de passage s'arrêtaient volontiers pour échanger quelques instants avec la responsable du projet et sa collègue. «Les mégots géants interpellent. Les enfants sont particulièrement sensibles, ce qui est une bonne chose puisqu'ils représentent l'avenir», détaille Emilie Piquier. Elle note néanmoins que les jeunes semblent moins concernés, «peut-être parce que la problématique les touche directement».

Et pour être écolo jusqu'au bout, JCI n'a pas l'intention de jeter ses ustensiles géants après cette journée. «Nous allons les prêter afin qu'ils soient visibles tout au long de l'été dans les lieux les plus problématiques, notamment les parcs, les piscines et le bord du lac», conclut Emilie Piquier.