Genève

23 avril 2019 22:32; Act: 23.04.2019 22:41 Print

Près d'un Genevois sur deux dit souffrir du bruit

Le trafic routier est la première cause de dérangement citée par les 500 personnes qui ont été interrogées a fait savoir mardi le département du territoire.

storybild

Les nuisances sonores peuvent notamment agir sur les maladies cardiaques et les affections liées à l'hypertension. (Photo: Lenanet)

Sur ce sujet
Une faute?

Certaines solutions existent pour diminuer les nuisances sonores engendrées par la circulation. A Genève, les routes sont ainsi recouvertes de plus en plus souvent de revêtement phonoabsorbant. Mais de telles mesures ne suffisent pas. Pour l'Etat de Genève, les efforts doivent aussi venir des usagers de la route.

Le pot d'échappement d'une moto ne respectant pas les normes dépasse facilement le vacarme d'un camion, souligne le département du territoire, qui cite comme autre exemple un automobiliste à la conduite nerveuse, qui fait autant de bruit que 20 voitures roulant en même temps de façon retenue.

Les problèmes de santé causés par l'exposition au bruit ne doivent pas être négligés, poursuit le département du territoire. Les nuisances sonores peuvent notamment agir sur les maladies cardiaques et les affections liées à l'hypertension. Mercredi se tient la Journée internationale contre le bruit.

(ats)