Genève

28 juin 2019 18:33; Act: 29.06.2019 09:46 Print

Près de 3500 interventions liées à la canicule

par Lucie Fehlbaum - L'épisode caniculaire devrait se finir lundi soir. L'institut de maintien à domicile a multiplié les visites chez les personnes âgées et fragiles.

storybild

Faire refroidir des sachets de tisane peut encourager à s'hydrater et varier de l'eau.

Sur ce sujet
Une faute?

L'institution de maintien à domicile (Imad) a été fortement mobilisée depuis le début des fortes chaleurs. Depuis une semaine, les collaborateurs ont effectué 670 visites supplémentaires par jour. Depuis le 24 juin, onze hospitalisations pourraient être imputées à la canicule. Les personnes âgées et fragiles souffrent particulièrement de cette situation. «A priori, les températures seront inférieures à 30°c dès mardi, ce qui pourrait initier la fin de l’alerte, se réjouit Fabrice Leocadie, directeur de l’hospitalisation à domicile et de soutien et responsable de la cellule canicule de l'Imad. Mais il y a encore passablement d’incertitudes sur les températures prévues pour le milieu et la fin de la semaine prochaine, nous restons mobilisés.» Le médecin cantonal, qui coordonne le plan canicule du canton et tous les acteurs, se prononcera sur la fin de l’alerte ou non lundi

Plusieurs symptômes

Les collaborateurs ont fait face à d'importantes charges de travail. Près de 2'600 appels ont été passés aux personnes à risque et plusieurs à leurs médecins traitants. Dans les TPG, un clip de prévention sera diffusé jusqu'à dimanche pour rappeler les bons gestes à observer. Et les professionnels de l'institution ne sont pas prêts de chômer. «Nous estimons qu’il y aura entre 70 et 100 collaborateurs mobilisés en plus ce week-end, indique Fabrice Leocadie. Les tournées habituelles auront également lieu. Pour éviter les signes de déshydrations et prévenir le coup de chaleur, nous insistons sur le fait qu’il faut être attentif à l’apparition de crampes, à un état de faiblesse, des vertiges et nausées, une hyperthermie, la sécheresse de la peau ainsi qu’à un état de confusion ou des maux de tête.»

Appeler les secours en cas d'urgence

L'Imad rappelle enfin qu'il convient de boire 1,5 litre d'eau ou de tisane par jour au minimum, sans attendre d'avoir soif pour le faire. Les diététiciennes de l'institution proposent, pour ceux qui en ont marre de l’eau, de préparer un pichet de thé froid maison, par exemple aux fruits rouges, sucré avec une ou deux cuillères à soupe de sirop. Les repas lourds, l’alcool et le sport sont à proscrire. Les fenêtres peuvent rester fermées durant la journée, pour laisser la chaleur dehors. L'Imad est joignable au 022 420 20 00 mais il faut absolument appeler les urgences au 144 en cas de problème. Une personne qui en assisterait une autre en détresse est priée de rester à ses côtés jusqu'à l'arrivée des secours.