Genève

29 août 2018 11:26; Act: 29.08.2018 12:25 Print

Prof très à droite convoqué pour ses posts Facebook

Le Département de l'instruction publique va entendre un enseignant soupçonné d'avoir violé son devoir de réserve.

storybild

L'homme poste beaucoup de messages relatifs à l'immigration, l'islam et la nationalité. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Un professeur officiant au cycle d'orientation et au collège a été convoqué par le Département de l'instruction publique (DIP) pour un entretien de service le 11 septembre, rapporte «Le Courrier». L'homme, président de l'association refaire l'école (Arle) et membre de l'UDC, revendique lui-même son appartenance à la droite dure et souverainiste. Il lui est reproché une série de posts Facebook, jugés discriminatoires voire racistes par certains observateurs, dont l'ancienne conseillère d'Etat Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme.

L'enseignant demande par exemple «Pourquoi nos élites juives veulent-elles absolument nous métisser?» ou «La Coupe du monde volée aux Croates ou au Belges grâce à ses mercenaires post-coloniaux ça justifie toute cette immigration en France?» Sylvain Rudaz, chef de l'enseignement secondaire II, confie au «Courrier» vouloir simplement, pour l'heure, établir les faits. «Ce fonctionnaire est en l'état seulement soupçonné d'avoir violé son devoir de réserve et d'exemplarité.» Le professeur, lui, affirme ne faire aucun prosélytisme en classe et n'émettre sur les réseaux sociaux que des opinions certes idéologiques mais aucunement racistes ou incitant à la haine.

(jef)