Genève

29 mai 2019 18:08; Act: 29.05.2019 18:52 Print

Projet de loi pour imposer la parité des sexes à l'Etat

Le gouvernement genevois veut imposer la parité hommes-femmes au sein de ses institutions. Il a présenté mercredi un texte de loi en ce sens.

storybild

L'incitation à la parité n'est plus suffisante, a souligné la conseillère d'Etat Nathalie Fontanet. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement genevois est résolu à imposer la parité entre les hommes et les femmes au sein des 112 commissions officielles et des 23 conseils d'administration des institutions de droit public. Un projet de loi sera soumis au Parlement.

Candidatures féminines et masculines

Aujourd'hui, l'incitation à la parité n'est plus suffisante, a souligné mercredi la conseillère d'Etat Nathalie Fontanet. Entre 2008 et 2018, la part des femmes au sein de ces instances n'a progressé que de deux petits points, passant de 14% à 16%. Le gouvernement a donc décidé d'agir avec un projet de loi.

Pour faire en sorte que la parité des sexes soit atteinte, les entités concernées présenteront une candidature féminine et une candidature masculine pour chaque poste à pourvoir, sous réserve d'une impossibilité. Par exemple, la commission des ramoneurs n'a pas de femmes à présenter, car aucune femme n'exerce ce métier, a relevé Mme Fontanet.

Le Conseil d'Etat genevois propose aussi de modifier la loi concernant le règlement du Grand Conseil. Le bureau du Parlement devra veiller à ce qu'une candidature féminine et une candidature masculine soient présentées pour chaque poste à pourvoir au sein du conseil d'administration d'une institution.

Enfin, afin de favoriser la parité au sein de l'administration, le Conseil d'Etat a modifié le règlement d'application de la loi relative au personnel de l'administration cantonale. Lors d'un engagement, à compétences égales, la préférence sera donnée à la candidature d'une personne dont le sexe est sous-représenté.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Bill le 29.05.2019 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter...

    Il serait temps d'arrêter avec cette parité...que les meilleurs, que ce soit femmes ou hommes aient les places...

  • Maxou le 29.05.2019 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    Pas logique ...

    Ah ? le sex prime avant les compétences ? Bin ça promet ...

  • et argent du beurre le 29.05.2019 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Beurre

    Moi, je propose la parité concernant l'âge de la retraite, et également 50% de femmes à l'armée, ainsi que la même proportion sur les chantiers et sur les les travaux sur les routes.

Les derniers commentaires

  • Eugène le 03.06.2019 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    A voir...

    Ben si sa peu virer quelques ronds de cuir branquignole et détestable... pourquoi pas.

  • Dann le 31.05.2019 15:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réfléchissez Medames

    Je lance un appel à ces dames qui vont faire grève: "Arrêtez d'écouter les syndicats, vous n'allez rien obtenir d'eux. Essayez de comprendre l'inutilité de ces intermédiaires, ils vont vous mettre dans une situation ubuesque, en danger auprès de vos employeurs. Ce club de nantis vous oubliera très vite et vous laissera dans le fossé. Il y a tellement d'exemples pour lesquels Unia n'a été que désespoir et profit. A-t-elle déjà sauvé ou repris une boîte en faillite ? Faut pas rêver.. Les Gilets jaunes se sont fait entendre sans ces parasites rouges, qui doit pour ou contre.

  • Kronic le 31.05.2019 07:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surprise

    C'est bien parce que dans mon département c'est que des femmes

  • sonia le 30.05.2019 23:59 Report dénoncer ce commentaire

    machiste

    votre réponse est stupide , irréfléchie , simpliste, machiste

  • sonia le 30.05.2019 23:57 Report dénoncer ce commentaire

    parité

    la parité n est pas dans le genre. mais réside dans les aptitudes qu une personne possède pour occuper un poste. A mon humble avis , il y a souvent confusion. POur un poste , quel qu il soit, à fonction égale, salaire égal. C est simple

    • Pierre le 01.06.2019 23:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @sonia

      Cahier des charges du poste égal ensuite expérience , âge , etc font le salaire dans le public, dans le privé c'est selon le moment de l'embauche si c'est la crise ou pas et si la personne sait se vendre ou pas .. voilà mais on peut arrêter avec ces quotas ? Il y a autant de nuls que de nulles donc ...