Genève

13 février 2019 21:03; Act: 13.02.2019 21:04 Print

Promotions pourries: trou de 30 millions comblé?

Les multiples créanciers d'une société immobilière vont voter, le 20 février, sur le plan de remboursement qui leur est soumis.

storybild

Les promoteurs avaient notamment pour habitude de ses faire remettre des avances en cash, dans des enveloppes. (Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux promoteurs immobiliers qui ont défrayé la chronique depuis 2013 ont creusé un cratère de 29,9 millions de fr. On l’apprend car le volet civil de l’affaire touche à son terme. Entre autres dérives, les hommes d’affaires avaient encaissé des dizaines d’acomptes de 50 000 fr. pour des logements jamais livrés.

Un concordat par abandon d’actifs a enfin été proposé aux nombreux créanciers. Il était temps car s’il échoue, la faillite sera prononcée le 1er mars. La société et ses deux patrons (sur leurs fonds privés) offrent de rembourser jusqu’à 18,4 millions. Rien n’est acquis car une très grande partie de cet argent demeure séquestrée par le Ministère public, qui refuse de le libérer. Les créanciers diront oui ou non à ce plan lors d’une assemblée fixée le 20 février. Ne restera alors plus que le tortueux volet pénal à clore.

(jef)