Genève

20 septembre 2019 18:37; Act: 20.09.2019 18:52 Print

Rattrapé par son ADN après le vol d'un scooter

L'analyse de deux casques retrouvés dans un coffre a permis à la police genevoise de mettre la main sur le voleur présumé d'une moto.

storybild

Police genevoise. (Image prétexte) (Photo: Keystone)

Une faute?

Un Suisse âgé de 19 ans a été trahi par son ADN après le vol d'un scooter. L'homme domicilié à Genève a été appréhendé pour vol et infraction à la Loi sur la circulation routière par la police genevoise.

L'affaire remonte au 7 mars 2019. Le détenteur d'un scooter s'est présenté au poste de police afin d'y déposer une plainte pour le vol de son véhicule.

Une semaine plus tard, deux agents repèrent ledit véhicule stationné dans la commune de Vernier. Deux casques n'appartenant pas au détenteur sont retrouvés dans le coffre et sont transmis pour analyses.

Le 17 mai, la police détient une piste sérieuse. Le rapport d'identification ADN permet de confondre trois individus. L'un d'eux est convoqué.

Lors de son audition, il reconnaît avoir agi seul et explique avoir volé l'engin simplement pour se balader, étant conscient qu'il ne possède pas la catégorie nécessaire pour conduire ce véhicule.

L'intéressé a reconnu les faits avant d'être mis à disposition du Ministère public.

(nxp)