Conseil d'Etat genevois

20 juin 2012 19:26; Act: 21.06.2012 14:36 Print

Recours contre l'élection partielle

L'avocat du MCG estime que la procédure de dépouillement n'a pas respecté les règles de l'art dimanche lors de la victoire de Pierre Maudet.

Sur ce sujet
Une faute?

Mauro Poggia, conseiller national du Mouvement citoyens genevois (MCG) et avocat du parti, a déposé mercredi un recours devant la Chambre administrative de la Cour de justice contre les résultats de l’élection partielle du Conseil d’Etat.

«Nous ne sommes pas mauvais perdants, a-t-il expliqué sur Léman bleu TV. Mais nous avons remarqué dans deux communes que des concierges d’école avaient été chercher les urnes. Ce qui n’est pas conforme à la loi.»

Il en va de la démocratie et du respect des droits politiques, a souligné Roger Golay à l'ats, président du MCG. Des faits troublants, notamment à Onex, ont été constatés, a expliqué jeudi à l'ats M. Golay. Et d'évoquer notamment des bulletins restés plusieurs jours sans surveillance.

Effet suspensif: les juges trancheront

En attendant la décision de la justice, la chancellerie a déjà répliqué dans un communiqué que le règlement d'application de la loi sur l'exercice des droits politiques avait été strictement respecté pour l'acheminement et le stockage des urnes. Les juges se prononceront d'abord sur l'effet suspensif.

Le conseiller administratif de la Ville de Genève Pierre Maudet a été élu dimanche au Conseil d'Etat genevois avec 39,8% des voix, devant la socialiste Anne Emery-Torracinta (28,3% des voix) et le MCG Eric Stauffer (27,6% des voix). Pierre Maudet a plus de 10'000 suffrages d'avance sur la candidate socialiste.

(rle/ats)