Genève

15 novembre 2019 09:12; Act: 15.11.2019 09:58 Print

Rue du luxe: un feu pour dissuader les voitures

Une portion de la rue du Rhône est interdite à la circulation depuis 1993, mais beaucoup s'en moquent. Le Canton tente la signalisation inamicale.

storybild

L'interdiction de circuler entre la place du Rhône et la place Bel-Air, entrée en vigueur depuis 1993, a toujours été très mal respectée. (Photo: Maxime Schmid)

Sur ce sujet
Une faute?

Nouvelle tentative pour faire respecter l'interdiction de circuler à la rue du Rhône, entre la place du même nom et la place Bel-Air. Dès mardi, un feu de signalisation particulièrement peu accommodant sera en fonction: il sera rouge 53 secondes par minute, et durant les sept secondes de répit, à l'orange, il n'offrira aucune priorité aux véhicules, détaille la «Tribune de Genève».

Le trafic motorisé privé, hors riverains et livraisons, est proscrit sur ce tronçon de l'axe du luxe depuis 1993. En vain ou presque. Actuellement, l'artère voit défiler 3000 véhicules par jour, dont plus de la moitié sont «illégaux». La situation inquiète d'autant plus le canton que ce flux de voitures engorge la place Bel-Air, un nœud absolument crucial pour les transports publics, puisqu'il enregistre 3200 arrêts de bus et de trams par jour.

Par ailleurs, l'Etat étudie toujours la possibilité d'installer à l'entrée de cette portion un radar intelligent capable de repérer les plaques des contrevenants et de les amender automatiquement. Une demande a été déposée à Berne en ce sens en 2016 déjà.

(jef)