Nuisances

14 février 2011 17:14; Act: 14.02.2011 17:36 Print

SDF et dealers irritent un quartier

Un square derrière la gare Cornavin est devenu un «no man’s land». Après des années de réclamations du voisinage, l'Etat va entreprendre des aménagements.

storybild

Entre 10 et 20 personnes occupent le lieu nuit et jour.

Une faute?

«Hé m’sieur, tu veux un truc à fumer?» Lundi, 13h30, dans le petit square jouxtant le collège Voltaire, le dealer ne se cache pas. Pourquoi le ferait-il? Voilà des mois que ses potes et des SDF occupent le lieu en permanence.

«C’est devenu une zone de non-droit, témoigne un membre de la Brigade d’utilité publique chargée de nettoyer l’endroit chaque matin. L’hiver on ramasse des dizaines de cannettes et avec les beaux jours des matelas et des fauteuils».

Ulcérés par le bruit nocturne et la saleté, les habitants sont résignés. Depuis 2000, ils ont envoyé plusieurs pétitions demandant notamment un parc pour enfants. Restées sans réponses à ce jour. Mais le voisinage va enfin pouvoir respirer.

«Dès que les travaux de la rue Voltaire seront terminés, nous allons clôturer le square», explique Pierre de Freudenreich, directeur au Département des constructions (DCTI). L’obstacle devrait sensiblement limiter la présence des bruyants indésirables.

(dti)