Genève

10 octobre 2012 22:55; Act: 11.10.2012 11:37 Print

Son billet validé à la main lui vaut une amende

par Henri Della Casa - La mésaventure d'une voyageuse CFF révèle une zone grise autour de la validité des billets journaliers.

storybild

Ces billets ont joué un mauvais tour à Angela. (Photo: 20 Minuten)

Une faute?

«Ce n'est pas une manière de traiter un client. Je me suis sentie humiliée.» Angela garde un goût amer de son voyage en train samedi, direction Zurich. Munie de deux billets journaliers pour elle et son mari, achetés à prix réduit à la Migros, cette expatriée résidant à Genève a été contrainte d'y inscrire la date de validité avec un stylo, étant donné que le couple devait prendre un bus pour se rendre à la gare Cornavin. Et comme le confirment les Transports publics genevois (TPG), leurs machines ne compostent pas les tickets CFF.

Une fois dans le train, quelle ne fut pas sa surprise de se voir infliger deux amendes de 10 fr., au motif qu'elle avait écrit la date à la main. «Je n’ai pourtant que suivi les indications au verso du billet, témoigne Angela. La contrôleuse n’a rien voulu entendre». A en croire l’usagère, l’agent de train ne voulait pas croire que les automates des TPG étaient démunis d’un oblitérateur.

C'est là que le bât blesse. Si l'ex-régie fédérale interdit d'écrire la date d'utilisation d'un billet journalier à la main, pour éviter que les resquilleurs ne valident leur sésame seulement si un contrôleur se présente, cette méthode reste la seule possible en cas d’absence d’oblitérateur à disposition. Et la seule à faire, selon les TPG!

«Il s'agit là d'un point où nous devrons mieux nous coordonner avec certaines entreprises», admet Patricia Claivaz, porte-parole des CFF, qui regrettent l’incident. Injustement verbalisée, Angela va être remboursée.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • la paix le 11.10.2012 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Injustice

    Moi jai vu pire que ca, une Dame âgée qui est venu au dernier moment sur le quai et na pas eu le temps de mettre son billet 10courses dans la petite machine, mais en arrivant dans le wagon, assise juste à côté de moi, elle ma demandé le stylo pour écrire la date sur le billet, elle était tout de suite honnête et stressée car il fallait être en règle avec son billet,CFF. Contrôleurs arrive, amande, rien à faire, la dame triste de linjustice. Et mon plaisir que pour une fois les gens, presque la moitié de wagon défendait cette femme, mais rien à faire.

  • Pierre DEBANO le 11.10.2012 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Les CFF deviennent comme la SNCF

    Chers amis Suisses, les CFF deviennent comme la SNCF, et cela je m'en suis rendu compte il y a quelque temps pour un voyage Vevey Bellegarde. Si cela continue, voici ce qui vous attend :

  • Alain Deloin le 11.10.2012 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Tais toi et paye

    Le problème avec le contrôleur, c'est qu'il est juge et parti. Il vous condamne sans que vous ayez droit à une défense, même si dans ce cas, c'est lui qui est en tort. Ensuite c'est les CFF qui vous font renoncer à faire recours, tant que la procédure est longue, fastidieuse et parfois même avec des frais de dossier à payer. De toute façon, pourquoi offrir un service de qualité lorsqu'on a le monopole du rail, n'est-ce pas ?

Les derniers commentaires

  • Tibo AA. le 11.10.2012 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    Acheté son billet avant de monté

    Avant de monté dans un transport public il faut acheté son titre de transport comme tous les gens correct. Un grand bravo et merci pour nos controleurs pour leur travail qui n'est pas facile avec certain passagers. Un grand merci surtout pour les controleurs tpf (transport public fribourgeois) tout particulier un qui vas se reconnaitre !!

    • Info le 13.10.2012 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      Billets

      Ils ont acheté leurs billets , apprend a lire avant de dire des bêtises , la faute ne vient pas d'eux.

  • Pierre DEBANO le 11.10.2012 16:16 Report dénoncer ce commentaire

    Les CFF deviennent comme la SNCF

    Chers amis Suisses, les CFF deviennent comme la SNCF, et cela je m'en suis rendu compte il y a quelque temps pour un voyage Vevey Bellegarde. Si cela continue, voici ce qui vous attend :

  • beefburger le 11.10.2012 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de logique.... non?

    Et bien moi... Je dis B-R-A-V-O à cette employée CFF ! Qui a trouvé un nouveau moyen de ridiculiser toute une proffession et tout le personnel d'une grande entreprise....

  • Eric Lasalle le 11.10.2012 12:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Payé deux fois le billet de retour

    Anecdote qui reste un mauvais souvenir. J'avais pris un aller retour Genève-Yverdon. Étant pressé,et ne prenant le tain que rarement je ne savait pas qu'en suisse l'aller retour doit être utilisé le jour même, alors qu'il n'est pas moins cher en le prenant à des dates différentes. Dans la majorité des pays en Europe un billet aller retour est valable 30 jours après sa première oblitération. Bref, je me suis fait engueulé, tout le monde m'a regardé comme un voleur, et j'ai du repayé une seconde fois le même prix déjà dépensé pour le billet de retour. Cela reste un souvenir humiliant.

  • M. Popo le 11.10.2012 11:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas correcte

    Je suis actuellement à l'armée étant sans mon ordre de marche dans le train j ai montré une photo que j'avais pris de mon ordre de marche avec mon téléphone mais rien a faire : amende de 5.- pour présenter mon ordre de marche dans les 10 jours. J'ai appelé pour dire que j'aurais quelques jours de retard = frais de dossier + 30 CHF !!!!!!