Genève

08 novembre 2016 18:59; Act: 08.11.2016 19:18 Print

Sous l’herbe synthétique, l’espoir d’une vie meilleure

Des habitants se mobilisent pour créer un terrain de foot dans le quartier des Charmilles. Un projet qui va bien au-delà du sport.

storybild

Le futur stade des Charmilles ressemblera à cette installation. (Photo: dr)

Une faute?

Installer quelques dizaines de mètres carrés de faux gazon, nichés sur une esplanade aujourd’hui inexploitée: c’est tout ce que souhaite l’association Europe-Charmilles (AEC). Le quartier éponyme, populaire et cosmopolite, manque d’infrastructures. Surtout pour ses jeunes. «Quand on sort, on n’a rien à faire, nulle part où se poser. On fait du bruit et on finit par déranger les voisins. On aimerait avoir un endroit pour nous exprimer librement», plaide Morgan, 19 ans.

Consciente du problème, l’AEC s’est lancée dans la construction d’un terrain de foot urbain. Les bénévoles doivent trouver 150'000 francs pour payer l’infrastructure. «Le financement n’est pas encore totalement bouclé», souffle leur président Amid Benjamaa. La Ville de Genève met le terrain à disposition, s’occupe du volet administratif et prendra en charge les aménagements extérieurs.

«Il n’y a pas que le sport là-derrière. L’installation, gratuite et ouverte tout le temps, permettra de créer du lien social», soutient Amid Benjamaa. «Les jeunes ici sont souvent livrés à eux-mêmes, ajoute Véronique, membre du comité de l’AEC. Il y a de l’échec scolaire, des difficultés sociales, du chômage. La plupart du temps, ils tiennent, mais parfois ils craquent et font des conneries.» Le projet doit être leur bulle d’oxygène: ils participeront à l’édification du site et les plus âgés coacheront les petits.

Le terrain prendra le nom de Stade des Charmilles, en l’honneur de l’ancien antre du Servette FC.

(tpi)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mélusine le 08.11.2016 19:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dommage

    C'est quand même incroyable que l'on peine à trouver un financement pour ce projet intéressant. J'espère qu'il pourra être finalisé

  • Amid le 08.11.2016 19:41 Report dénoncer ce commentaire

    Sous lherbe synthétique, lespoir dune

    Bravo, jolie projet pour les jeunes du quartier Europe-Charmilles

  • Ô. de Nyon le 08.11.2016 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oser

    peut être y a t il possibilité de contacter l UEFA à Nyon qui lorsque un dossier est bien présenté avec les bons arguments entre en matière pr l offrir à ceux qui en font la demande. Sur Vaud ça s est déjà produit, qui n essaie rien n'a rien..

Les derniers commentaires

  • François 1er le 10.11.2016 13:20 Report dénoncer ce commentaire

    trop facile de pleurer!

    "Il y a de léchec scolaire, des difficultés sociales, du chômage...." et le manque de volonté, le fait de faire beaucoup d'enfants sans avoir même de quoi les nourrir,la faible envie de s'intégrer, le poil dans la main (les allocs, c'est quasi automatique)...??? trop facile de jouer les pauvres victimes...!! ces gens nous coûtent une fortune!

  • Michel Robert le 09.11.2016 14:49 Report dénoncer ce commentaire

    Tout gazon n'est pas herbe

    Bien de penser aux jeunes sauf que le gazon synthétique est cancérigène. 30 match ont été suspendus à cause de cela en Hollande et la Suisse étudie le problème que cela pose dans les stades. Les gardiens de but en particulier tombent malade. Les blessures (brulures) s'infectent et ne guérissent que difficilement. Alors le principe de précaution s'applique et puis le gazon naturel c'est tellement mieux!

  • Roberto A. le 09.11.2016 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée, mais..

    Quand j'étais plus jeune (il y a une quinzaine d'année), les jeunes de mon quartier et moi avions fait une demande à la mairie de Lancy pour une installation similaire car nous n'avions pas d'endroit où jouer au foot sans dégrader les arbres, buissons, etc... Cette demande était restée sans réponse. Aujourd'hui, cette place de jeu est installée... mais avec 15 ans de retard. En effet, les jeunes aujourd'hui ne jouent plus dehors comme "à l'époque" et la place de jeu est vide toute l'année. Mieux vaut tard que jamais, y paraît...

  • LION le 09.11.2016 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A réfléchir

    Je trouve sa intéressant, pour des enfants de 2 A 15 an, de 16 A 100 pour ceux qui habite dans le cartier arrête de dire n'importe quoi, A 10min A pied on trouve énormément de parc EX le parc geisendorf . Je pense pas que on a besoin de jeter 150mil FR pour des adolescents, mais pour des enfants OUI. Les jeunes vont utilisé le parc le soir pour faire n'importe quoi.

  • lulu le 09.11.2016 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    râler, râler ....

    Je je comprends vraiment rien à certains commentaires. Quand les jeunes trainent (parce que rien ne leur est proposé) , les gens râlent, quand une bonne idée est proposée pour les ocupper, ces mêmes gens râlent aussi. Comme quoi le dicton qui dit que les genevois est un râleur et qu'il l'a toujours ouverte reste d'actualité.