Genève

09 septembre 2013 07:05; Act: 09.09.2013 07:09 Print

Succès inattendu des allocations de rentrée

par Raphaël Leroy - Plus de 1100 demandes sont parvenues à la Ville en dix jours. Malgré le succès rencontré, un élu s'offusque de ne pas avoir été consulté.

storybild

Esther Alder au milieu des centaines de dossiers reçus. (Photo: rle)

Sur ce sujet
Une faute?

«C'est rare qu'une prestation publique soit sollicitée de la sorte. C'est bien la preuve qu'elle répond à un réel besoin.» La conseillère administrative chargée de la cohésion sociale est encore surprise du succès de sa dernière trouvaille.

Fin août, Esther Alder avait annoncé la mise en place d'une nouvelle allocation de rentrée scolaire destinée aux 5000 familles qui ont un ou plusieurs enfants âgés de 4 à 15 ans et qui bénéficient du subside d'assurance-maladie. Tablant sur 3000 demandes, la magistrate a envoyé 14 000 courriers le 25 août pour promouvoir sa mesure. Celle-ci se monte à 130 fr. pour les élèves du primaire et à 180 fr. pour ceux du Cycle.

Plus de 115 demandes par jour

Résultat: 1174 demandes lui sont déjà parvenues en dix jours. «Je reçois de nombreux témoignages positifs, se réjouit l'élue Verte. Les familles ont l'impression que la Ville fait quelque chose de concret pour elles.»

«Ce n'est en aucun cas une preuve que cela répond à un besoin, s'agace Olivier Fiumelli. Ce conseiller municipal PLR estime que cette prestation fait doublon avec une autre, du Canton. Quand on propose de l'argent, c'est logique que les gens l'acceptent!»

Interpellation au Parlement

L'élu n'entend d'ailleurs pas en rester là. «Il est anormal que l'Exécutif invente une nouvelle prestation sans possibilité de la contester. Nous allons interpeller le Gouvernement ce soir devant le Conseil municipal.» La marge de manœuvre reste cependant mince. Aucun dépassement de crédit n'étant attendu, Esther Alder n'a pas d'obligation de saisir le Parlement.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean-Luc le 09.09.2013 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    étonnant?

    Elle est étonnée? ben voyons, si vous offrez de l'argent sans vérifier s'il s'agit d'un besoin réel, c'est sûr que les ayants droits ne vont pas de gêner pour la ramasser....

  • Madd le 09.09.2013 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Sortir de la classe moyenne

    Pour passer de la classe moyenne à la classe en bas, le plus simple c'est que l'un des parent cesse le travail. ça fait 4000.- de moins par mois, mais c'est largement compensé entre les depenses prof, la garde, les impôts, les subsides en tt genre etc... Dans notre cas avec quelques aménagements nous ne perdons reellement que 900.- par mois pour une toute autre qualité de vie.

  • une maman le 09.09.2013 07:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas surprenant

    vraiment inattendu?? c'est vrai que nous sommes dans un pays où tout est très accessible pour la classe moyenne, la vie devient de plus en plus chère, vivement que cette allocation soit étendue à tous les cantons pour que les parents ne ramment plus chaque mois d août...

Les derniers commentaires

  • Morgarten le 09.09.2013 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Commentaires intelligents ;

    Bravo à Madd et Bellule : D'un côté, un des parents arrête de travailler à l'extérieur et s'occupe de ses gosses (finies les crèches et autres aides aux pauvres abandonnés) et d'autre part, on en revient à la distribution obligatoire de fournitures scolaires bon marché et standard !. Et bien entendu, finis les subsides inutiles de la verte dépensière !

  • Jean-Luc le 09.09.2013 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    étonnant?

    Elle est étonnée? ben voyons, si vous offrez de l'argent sans vérifier s'il s'agit d'un besoin réel, c'est sûr que les ayants droits ne vont pas de gêner pour la ramasser....

  • idem le 09.09.2013 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    ahbon

    Tu m'étonnes QUAND ya du FRIC A LA CLEF......

  • Michel 45ans le 09.09.2013 11:40 Report dénoncer ce commentaire

    C'est une honte mais rien d'étonnant!

    Pas étonnant avec tous les étrangers en provenance des pays du maghreb, du kosovo, d'albanie, d'afrique et d'autres régions du tiers monde vivant aux crochets de l'aide sociale dans notre Canton! C'est honteux. Il faut les refouler! Ne plus en accepter d'autres! La Suisse ne doit pas accueillir toute la misère du monde

    • Win Max le 09.09.2013 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Top

      Bravo mais alors bravo je n ai rien a rajouté !! Enfin qqun qui a ouvert les yeux ...

  • Maman résonnable le 09.09.2013 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Obsolescence programmée

    Pitié, chère la rentrée!!!! Bien sûr, chaque année un nouveau sac, une nouvelle trousse, des nouveaux crayons, etc... et tout ça avec les derniers motifs à la mode. Faut arrêter d'acheter tout et n'importe quoi selon les dictats de la mode, les fournitures scolaires n'ont pas encore d'obsolescence programmée si ce n'est au niveau de leur look.

    • Madd le 09.09.2013 12:38 Report dénoncer ce commentaire

      Et l intégration ?

      Diktat de la mode ? Suivant quel âge il en va de la qualité de vie scolaire de ton enfant surtout. Combien de moqueries j ai pu recevoir avec ma trousse a carreau et mon cartable a clip réfléchissant ! Mais ton combat pour l utile met ton enfant en porte a faux vis a vis des autres.

    • Maman raisonnable le 09.09.2013 13:50 Report dénoncer ce commentaire

      Re-pitié

      Pauvre Madd, vous parlez d'intégration, moi j'appelle ça "jouer au mouton de Panurge" et le sens de "porte à faux" veut dire mettre en position périlleuse, c'est vraiment exagéré. Et puis, comme les anciens savais si bien le dire: "Ca forge le caractère".

    • Elo le 09.09.2013 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      D'accord avec madd

      je suis tout a fait d'accord avec madd car j'ai moi même vecu cette situation. j'utilisais le même materiel d'unr année a l'autre et quand ce n'etaut plus a la mode tant pis pour moi, me repetaient mes parents. oui je suis d'accord sur le principe mais j'ai tres mal vecu cette période ou j'etais isolée car considérée comme ringarde