Genève

21 mars 2019 17:28; Act: 21.03.2019 20:31 Print

Système de covoiturage transfrontalier par SMS

Un dispositif innovant a été lancé jeudi pour les personnes qui veulent covoiturer sur l'axe reliant Valleiry (F) à la cité de Calvin.

Sur ce sujet
Une faute?

Le système de covoiturage transfrontalier «Hé!Léman» a été inauguré jeudi sur l'axe Valleiry -Viry (F) - Genève. Le dispositif facilite la mise en relation entre personnes. Il doit participer au désengorgement des douanes, notamment celles des localités du sud du canton.


Commander un trajet en covoiturage sur cet axe est désormais aussi simple qu'un SMS, écrit jeudi le canton de Genève. Placées en des lieux stratégiques, notamment sur le nouveau P+R gratuit de Viry, quatre bornes mettent en relation en temps réel les personnes souhaitant covoiturer et les conducteurs prêts à les prendre en charge.

Pour commander un trajet, il faut envoyer un code par SMS qui précise la zone de destination souhaitée (Genève-Centre ou zone industrielle de Plans les Ouates, par exemple). Cette destination s'affiche sur la borne et un conducteur cheminant dans cette direction peut alors se proposer de prendre en charge le demandeur. Les deux parties s'entendent ensuite sur un lieu de dépose précis.

Trajets gratuits pendant un an

Les bornes de prise en charge ont été installées, côté français, à Valleiry-Espace Fol, Viry-Eglise, Viry-P+R, côté suisse, à Confignon-Croisée, sur la route de Chancy. A noter que l'envoi du SMS est non surtaxé et qu'aucune inscription n'est nécessaire pour profiter du service.

Afin d'inciter les personnes intéressées à jouer le jeu, les trajets seront gratuits pour les passagers pendant un an. Les conducteurs, eux, pourront empocher deux euros par trajet, avec un maximum de quatre euros par jour, financés par le Pôle métropolitain du Genevois français pendant la première année.

Limiter le trafic de transit

Hé!Léman fait partie des mesures définies dans la «Lettre d'intention sur le trafic aux petites douanes», signée en janvier 2018. Elle vise à limiter le trafic de transit enregistré dans les localités du sud du canton, notamment Avusy, Chancy, Perly-Certoux et Soral. Des routes secondaires et des petits villages sur lesquels se reporte une partie du trafic, au vu de la surcharge des axes de Bardonnex et de Thônex-Vallard.

Ce nouveau service est une solution mise en œuvre conjointement par le Pôle métropolitain du Genevois français et l'Etat de Genève. Le réseau pourra ensuite être étendu à d'autres régions de l'agglomération du Grand Genève, relève le communiqué.

(ats)