Genève

11 avril 2018 11:32; Act: 11.04.2018 12:09 Print

Taxis volants lacustres: autorisations bloquées

Ça coince pour les Seabubble. Divers services de l'Etat ont préavisé négativement les demandes visant à installer des pontons d'accostage.

storybild

Le Seabubble a été testé sur le lac Léman début avril. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Seabubble, ces taxis volants électriques qui devaient sillonner le lac dès cet été, risquent fort de rester en rade. Les pontons provisoires indispensables à l'accostage de ces navettes n'ont pour l'heure pas reçu d'autorisation de construire, rapporte la «Tribune de Genève». Trois entités ont émis un préavis négatif. Le Service du lac, de la renaturation des cours d'eau et de la pêche s'inquiète des conséquences d'une telle navigation pour les pêcheurs; la commission des monuments, de la nature et des sites craint l'impact visuel sur la rade de ces petits quais; et la Compagnie générale de navigation a peur que les Seabubble gênent ses propres bateaux et constituent un danger.

L'Office des autorisations a donc invité le requérant à modifier son dossier. Le Département des transports, que préside le conseiller d'Etat Luc Barthassat, fervent supporter du projet, assure que le dossier n'est pas clos.

(jef)