Genève

09 avril 2019 09:02; Act: 09.04.2019 09:02 Print

Traquenard pour dépouiller un cycliste

Un homme a été coincé, volé puis agressé sur un cheminement réservé aux vélos près des Avanchets.

storybild

A cet endroit, la piste cyclable s'éloigne de la route. (Photo: DR)

Une faute?

Au temps du far west, les bandits de grand chemin se planquaient entre les rochers, dans un canyon serré, afin d'arrêter la diligence et de délester les passagers de leurs valeurs. Ce week-end, c'est un amateur de la petite reine qui a fait les frais de ce mode opératoire adapté, pour l'occasion, aux deux-roues. Le lieu: la piste cyclable qui relie Balexert au Bouchet. Serge* y a été agressé et volé entre vendredi et samedi, peu après minuit. «Ils étaient cinq jeunes, dont trois masqués. Ils étaient en travers de mon chemin là où la piste cyclable traverse un petit bois sombre et où il est impossible de la quitter. En arrivant, j'ai pensé qu'ils allaient s'écarter» raconte-t-il. Mais le groupe ne se pousse pas en voyant le vélo.

Une fois arrêté, Serge s'est vu demander son portefeuille, puis son téléphone portable. Comme il a refusé, le cycliste s'est pris une gifle et s'est tout de même retrouvé les poches vides. «Un natel et quelques dizaines de francs. Ce n'est pas très grave, mais il y a tout de même un sentiment d'injustice», soupire Serge qui a porté plainte. La police a confirmé les faits et indiqué qu'une enquête avait été ouverte. D'autres agressions de ce type n'ont pas été signalées ces derniers jours, relève-t-elle.

*Prénom d'emprunt

(mpo)