Genève

12 mars 2019 18:30; Act: 13.03.2019 12:57 Print

Trente nouveaux postes en pédiatrie aux HUG

par Maria Pineiro - Pour répondre à la hausse croissante des consultations, la direction de l'hôpital va créer 30 postes dans le département pédiatrique, dont 10 aux urgences.

storybild

Les effectifs de la pédiatrie vont être augmentés de 30 nouveaux postes. (Photo: Squaredpixels)

Sur ce sujet
Une faute?

L'augmentation de 25% en quatre ans du nombre de consultations aux urgences pédiatriques a décidé la direction des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) à créer 30 nouveaux postes dans le Département de pédiatrie, dont 10 aux urgences pour les enfants (SAUP). Les syndicats en demandaient 20 rien que pour ce dernier service. Quatre millions de francs y seront consacrés. «Nous y réfléchissions depuis un certain temps, a expliqué mardi Bertrand Levrat, directeur de l'institution. Ce ne sont pas les actions des syndicats concernant les urgences qui nous ont amenés à prendre cette décision. Les besoins étaient clairs.»

S'agissant du SAUP, ces dix équivalents plein-temps représentent une augmentation de 21% du nombre de contrat à durée indéterminée (CDI). Avec cette mesure, les HUG veulent «anticiper les hausses des consultations à venir» a souligné le Prof. Alain Gervaix, chef du Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent (D-FEA), mais également limiter le nombre d'intervenants intérimaires. «Néanmoins, a relevé Isabelle Golard, responsable des soins du D-FEA, au vu des énormes variations de besoins, il n'est pas possible de nous en passer.»

Le directeur a par ailleurs tenu à contredire les syndicats. Il a réfuté toute mise en danger de patients confiés aux HUG et qualifiés les propos des défenseurs des travailleurs de «virulents et excessifs». Bertrand Levrat a rappelé que «des représentants du personnel ont participé aux réflexions dans le cadre du comité de gestion du D-FEA. C'est dans ce cadre que se discutent les questions de personnel».

Réponse tardive

Le patron des HUG a également fait son mea culpa sur sa gestion de la crise. «Il y a eu une réponse trop lente de la direction. nous avons sous-estimé le besoin d'une réponse rapide de la part des collaborateurs.» Il a enfin indiqué avoir été contacté par le directeur de la clinique des Grangettes, afin de réfléchir à la mise en place d'un réseau d'urgences pédiatriques à l'échelle du canton.

Le syndicat SSP a reçu dans l'après-midi ces informations par email. Sabine Furrer, secrétaire syndicale se félicite que la mobilisation des employés a payé. «Je prends acte de la création de dix nouveaux postes aux urgences. En l'état, nous estimons que c'est insuffisant. Notre revendication est maintenue.» Le personnel des urgences pédiatriques se réunira mercredi après-midi pour discuter de la réponse à donner aux décisions des HUG.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Flute le 12.03.2019 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Places de travail pour les genevois

    Bonne nouvelle ! En espérant que la préférence locale soit respectée ! Merci m. Poggia de bien contrôler cela

  • Mme. M. le 12.03.2019 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Emploi

    Les HUG établissements des Français.

  • Meg le 12.03.2019 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour qui?

    Combien seront attribués à des professionnels vivant en Suisse?

Les derniers commentaires

  • Realaxation le 15.03.2019 10:45 Report dénoncer ce commentaire

    Les Hug dans l'etat Genevois

    Les Hug ont des services avec du personnel professionel et qui ont les compétences au top d'un hôpital universitaire, quel que soit la nationalité des employés. La direction ne s'est toujours pas manifesté sur la torture continuelle et compulsive en psy et sur le profil de ces employés sadiques ..

  • Ar Sav le 13.03.2019 23:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours la même rengaine

    Donc le sujet a définitivement basculé dans l'absurde. Les postes ne sont pas encore parus que certains crient déjà à l'exode du vil français en territoire suisse, face au gentil autochtone qui ne fait que subir..déprimant ! Arrêtez avec votre guerre Suisse vs. France ! Genève partage ses frontières avec les France, c'est un fait ! Vivant et travaillant en Valais, je ne vois que peut de Suisses qui postulent dans le médical. les métiers de services ne sont majoritairement pas recherchés car pas assez rémunérés et/ou trop contraignants. Alors, les étrangers qui postulent trouvent places. CQFD.

  • jean-pierre maudet le 13.03.2019 22:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hug

    les hug c'est devenu un hopital vraiment sale, et les infermieres sont mal polies, et de plus les urgences attendre 10h, c'est n'importe quoi, quand tu vois les médecins parler tranquillement.. se balader.

  • geneve suisse de l'etranger le 13.03.2019 05:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand geneve etait Suisse

    HUG ? HUG ? a oui je connais ! c'est une entreprise française qui se trouve dans une enclave Franco Suisse qu'on appel le grand Genève

  • Permis G le 13.03.2019 01:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    30

    30 nouveaux français