Braquage de Thônex (GE)

07 décembre 2011 09:44; Act: 07.12.2011 11:29 Print

Trois suspects interpellés à Lyon

Trois auteurs présumés du braquage de Thônex en novembre de l'année dernière ont été interpellés. Ils sont interrogés en France en présence d'un membre de la police genevoise.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Trois auteurs présumés du violent braquage qui a eu lieu à Thônex, en novembre 2010, ont été interpellés en région lyonnaise. Prévenus de tentative de meurtre, ils sont actuellement interrogés en France dans le cadre d'une garde à vue, en présence de la brigade criminelle genevoise. Blessé par des coups de feu, un complice avait été arrêté le jour même.

Les trois individus ont été interpellés lundi et mardi derniers aux alentours de 6h du matin conjointement avec les autorités de poursuite françaises, a précisé mercredi le pouvoir judiciaire genevois. Ils sont soupçonnés d'avoir participé au braquage. Ces trois suspects sont aussi prévenus de tentative de meurtre pour avoir fait feu sur un automobiliste - sans le blesser - durant leur fuite à travers la campagne genevoise.

Le 26 novembre 2010 en fin de journée, des malfrats s'en étaient pris au bureau de change de la Banque Migros, à Thônex. Après avoir neutralisé un agent de sécurité, ils avaient, à l'aide d'explosifs, fait voler en éclats une vitre de sécurité. Juste après l'explosion, sortant du poste de police situé en face du bureau de change, plusieurs gendarmes avaient été pris sous le feu des assaillants. Ceux-ci étaient en tout cas en possession d'un fusil à pompe et d'une arme de type kalachnikov. Les braqueurs avaient pu prendre la fuite, sauf un, qui avait été blessé au bras par deux séries de coups de feu. Il venait de s'emparer d'une voiture après avoir jeté la conductrice hors du véhicule. Le fuyard avait été interpellé peu après, après avoir causé deux accidents. Cet individu domicilié dans la région de Lyon était connu de la police française.

Le braqueur a porté plainte en mars dernier contre deux policiers genevois pour délit manqué de meurtre et mise en danger de la vie d'autrui. Par la suite, trois policiers genevois ont à leur tour porté plainte contre lui pour tentative d'assassinat.

Les bandits avaient tout d'abord fait sauter une vitre blindée de l'établissement. Un des hommes s'était alors engouffré à l'intérieur pour se saisir des billets de banque qu'il trouvait. Des policiers, travaillant dans le poste situé en face du bureau de change, étaient intervenus et une fusillade avait éclaté.

La bande, troublée par la présence des agents, s'était alors enfuie dans la précipitation à bord de véhicules volés. Elle avait laissé sur place le butin et un complice. Ce dernier, qui s'était emparé d'une voiture, avait été rapidement arrêté par la police genevoise après avoir été blessé à un bras par une balle.


(ap)