HUG

22 juin 2011 16:25; Act: 22.06.2011 16:31 Print

Un Centre du sein inauguré à Genève

Les Genevoises disposent désormais d'un Centre du sein: ce lieu unique est dédié au dépistage et au traitement du cancer du sein.

storybild

En 2010, les HUG ont accueilli la moitié des 500 cas de cancer du sein détectés dans le canton. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont inauguré leur Centre du sein mercredi matin. Objectif: réunir les compétences d'une vingtaine de spécialistes en un seul lieu - deux étages de la Maternité - afin d'améliorer le dépistage et le traitement du cancer du sein.

En 2010, les HUG ont accueilli la moitié des 500 cas de cancer du sein détectés à Genève. Si le canton connaît le taux de prévalence le plus important de Suisse, le taux de survie y est aussi le plus élevé du pays. «La mortalité diminue encore plus dans les pays où il existe des centres pluridisciplinaires», a indiqué la directrice du centre genevois, la professeure Monica Castiglione-Gertsch.

Regroupement de compétences

Les HUG ont initié une consultation spécialisée dans le cancer du sein dans les années 2000. L'ouverture de ce centre, le 28e du genre en Suisse, leur permet de franchir un pas supplémentaire en regroupant les compétences en gynécologie, génétique, oncologie, chirurgie plastique, physiothérapie, radio-oncologie, psychiatrie et infirmière spécialisée, notamment, autour des patientes.

Outre la multidisciplinarité et la coordination des soins, le Centre du sein vise aussi la recherche clinique et l'enseignement, afin d'affiner le diagnostic et l'approche thérapeutique. «Il faut parler des cancers du sein car il existe des dizaines de maladies différentes», a souligné le professeur Pierre-Yves Dietrich, directeur du Centre d'oncologie des HUG.

Et de rappeler que le cancer du sein est le plus commun chez la femme, même si ce n'est pas celui qui tue le plus. «Il s'agit rarement d'une urgence médicale mais toujours d'une urgence psychologique et sociale. Notre objectif est de faire du Centre du sein un centre de référence suisse et mondial», a-t-il précisé. D'autres centres, notamment en cardiologie, devraient voir le jour aux HUG.

(ats)