Genève

16 décembre 2011 16:19; Act: 16.12.2011 17:25 Print

Un camion se prend la foudre: un blessé

par Faïrouz Khaïry - Un véhicule d’une société de transports a été foudroyé mercredi, en début d’après-midi. Le conducteur a été blessé mais sa vie n’est pas en danger.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

C’est un phénomène plutôt rare qui est survenu à Athenaz, dans la campagne genevoise, mercredi à 13h30. Quatre camions d’une société de transports se trouvaient sur une gravière lorsque l’un d’eux a été touché par la foudre. Le conducteur blessé a été emmené aux urgences : plus de peur que de mal, il a pu ressortir le lendemain avec quelques contusions.

Systéme électrique détruit

Le véhicule a été fortement endommagé et les dégâts sont estimés à 50 000 francs, pour l'instant. Les pneus du véhicule ont littéralement explosé sous le choc et l'un d'eux a été retrouvé à 5 mètres du camion. Le système électrique a également brûlé: Tous les boîtiers électroniques doivent être changés. Quant aux antennes qui se trouvaient sur le toit, elles ont été disloquées et l’une d’elles a traversé le plafond.

«On a eu très peur»

«Heureusement qu’on était dans nos camions! Si ça n’avait pas été le cas, l’issue aurait été dramatique» explique Claude, présent sur les lieux quand la foudre s’est abattue. Cette après-midi là, lui et ses trois collègues ne sont pas près de l’oublier, encore choqués par ce qu’ils ont vécu. «C’était comme une grosse explosion, on a eu très peur. C’était étrange à la fois, avec des éclairs orange et bleu, quelque chose de réellement impressionnant » raconte-t-il.

Phénomène rare

Gill Dean, prévisionniste à Météo Suisse explique que ce phénomène est plutôt rare en hiver, les orages ayant principalement lieu en été. «Statistiquement, en hiver un orage a lieu tous les 3-4 ans dans un lieu donné» ajoute-t-il. Par contre, durant la période hivernale, les décharges peuvent s'avérer beaucoup plus puissantes.