Pâquis

03 octobre 2010 18:58; Act: 04.10.2010 06:37 Print

Un commerçant tabassé en plein jour!

par Shahïn Ammane - Trois hommes ont molesté le gérant d’une épicerie d’aliments tropicaux et saccagé son magasin samedi matin. Ils venaient d’être contrôlés par la police.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Ils étaient trois lâches à frapper un sexagénaire, s’indigne le témoin qui a alerté la gendarmerie. Ils ont aussi cassé sa vitrine et son comptoir. Le principal protagoniste a toutefois pris la fuite avant l’arrivée de la police».

Il est 10h ce samedi lorsque le trio de canailles imbibé d’alcool est contrôlé une première fois par la police pour du grabuge sur la voie publique. Les gendarmes relèvent leur identité, mais les laissent repartir. «A 10h10, ces gars sont entrés dans le commerce africain. Je pense qu’ils ont tenté de voler quelque chose», indique un autre témoin de la scène.

Le propriétaire n’entend pas se laisser faire. Il s’agrippe au premier gredin, tandis que les deux autres lui assènent des coups, brisent sa vitrine et saccagent son comptoir. La police intervient dans la foulée et interpelle deux des agresseurs, le troisième ayant disparu. «Nous avons mis le duo en cellule de dégrisement durant quatre heures avant de le relâcher, explique le porte-parole de la police Philippe Cosandey. Le commerçant a porté plainte contre eux pour dommage à la propriété et lésions corporelles simples».