Carnet noir

02 mai 2012 19:14; Act: 02.05.2012 19:34 Print

Un dernier hommage à Jo-Johnny

La cathédrale Saint-Pierre était presque pleine mercredi pour saluer une dernière fois le comédien genevois décédé le 25 avril.

storybild

Comédiens, politiciens et anonymes ont rendu hommage à John François Girod. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Près de 500 personnes ont rendu un dernier hommage à Jo-Johnny, de son vrai nom John François Girod, mercredi à la cathédrale Saint-Pierre. Le comédien et fantaisiste genevois, décédé le 25 avril à l'âge de 92 ans, sera enterré jeudi au cimetière des Rois.

Jo-Johnny a été acclamé une dernière fois après la diffusion de sa reprise de la chanson de Charles Aznavour «Je m'voyais déjà», avec des paroles adaptées à sa propre vie.

Sa performance a été saluée par une foule qui l'a longuement applaudi debout. «Je regrette que tu ne sois pas là parce que tu aimais que les gens t'applaudissent et aussi leur faire plaisir», a souligné le pasteur William McComish.

Cathédrale presque pleine

De nombreuses personnalités ont assisté à la cérémonie, dans une cathédrale bien remplie, parmi lesquels les comédiens Philippe Cohen et Joseph Gorgoni, alias Marie-Thérèse Porchet. Le maire de Genève Pierre Maudet, le conseiller d'Etat Charles Beer et le conseiller administratif Sami Kanaan représentaient les autorités.

«Jo-Johnny sera enterré au cimetière des Rois. Le Conseil administratif de la Ville a donné son accord lundi», a annoncé à l'ats Pierre Maudet. Seules les personnes ayant contribué au rayonnement de Genève et des magistrats peuvent prétendre à une concession, dont la demande doit être faite au Conseil administratif.

Le chef d'orchestre Ernest Ansermet, l'écrivain Jorge Luis Borges, l'architecte Maurice Braillard, le Réformateur Jean Calvin, le général Guillaume-Henri Dufour, le diplomate Charles Pictet de Rochemont et l'ancien président de la Confédération Adrien Lachenal figurent parmi les 350 personnalités qui reposent dans ce «Panthéon genevois».

(ats)