Petit-Lancy (GE)

04 octobre 2010 09:07; Act: 05.10.2010 10:11 Print

Un dragueur humilié flingue une ado

par Thomas Piffaretti - Un homme a ouvert le feu sur un groupe d’adolescents, dimanche, dans le préau d’une école genevoise. Une jeune fille de 15 ans a été touchée à la tête.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Il y a toujours eu des petites bagarres, mais ça ne s’était jamais terminé à l’hôpital. Je ne comprends pas comment on peut en arriver là», s’insurge Tatiana. Cette habitante du Petit-Lancy âgée de 17 ans se trouvait juste à côté de l’école de Caroline lorsqu’elle a entendu la détonation, dimanche soir, un peu avant 19 h.

Un homme de 29 ans, visiblement aviné, venait de tirer un coup de feu en direction d’un groupe d’une dizaine d’ados. Selon la police, le tireur venait de se faire éconduire par les jeunes filles. Après un échange d’insultes, ce dernier est rentré chez lui pour s’emparer d’un pistolet. De retour près de la pataugeoire qui se trouve derrière l’école, il a tiré en direction du groupe. Le projectile a effleuré la joue de H., 24 ans, lui arrachant une partie du visage.

Mais la balle a continué sa course et est venue se loger dans la tête de M., une jeune fille de 15 ans, qui s’est effondrée.

Elle a été conduite à l’hôpital dans le coma. Depuis, les nouvelles sur sa santé sont peu claires. Des jeunes du Petit-Lancy assurent qu’elle a repris connaissance. Mais impossible de se faire confirmer l’information. Lundi, les ados du quartier défilaient sur les lieux de la tragédie pour tenter de réaliser l’ampleur du drame.

«Je suis arrivée sur place juste après le coup de feu. J’ai aperçu M. allongée sur le sol. J’ai ensuite vu les secours tenter de la réanimer. J’en tremble encore», raconte Sandra, 16 ans, témoin de la scène. Quant au tireur présumé, il s’est rendu de lui-même à la police. Il est inculpé de tentative de meurtre.