Genève

28 novembre 2013 09:43; Act: 28.11.2013 09:54 Print

Un élu MCG s'en prend à Israël

Le conseiller municipal MCG Denis Menoud dérape une nouvelle fois. Pour lui, Israël est «sur la voie de la carbonisation».

storybild

Denis Menoud a retiré le post contesté de son mur Facebook. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Moins de dix jours après son dernier coup d’éclat, Denis Menoud remet le couvert. Rappelé à l’ordre mi-novembre pour avoir voté à la place d’un collègue lors d’une séance du Conseil municipal de la Ville de Genève, l’élu MCG, déjà auteur de dérapages plus ou moins contrôlés sur l’homosexualité et les personnes naturalisées, glisse cette fois sur le terrain de la politique au Proche-Orient. Dans le contexte de la récente signature de l’accord sur le nucléaire iranien, Denis Menoud a publié sur son compte Facebook mardi: «L’essentiel, c’est qu’Israël soit sur la voie de la carbonisation.» Un post relevé par la «Tribune de Genève».

La tirade a «horrifié» plusieurs personnes, dénonce la Coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation (Cicad). Dans les colonnes du quotidien local, la Cicad demande «au MCG de prendre position par rapport à ce type de commentaires détestables». Le président du Mouvement citoyens genevois, Roger Golay, est lui-même très remonté contre son élu municipal. «Je me suis engueulé avec lui», explique-t-il, en condamnant les propos de Denis Menoud. Le bureau directeur du parti se réunit vendredi et décidera d’éventuelles sanctions.

Denis Menoud plaide non coupable et explique que son commentaire a été sorti de son contexte. «Le point de départ, c’est l’accord sur l’Iran. Ceci induit un nouveau paradigme. Le perdant, c’est Israël, sur le plan stratégique et politique. Tout le reste n’est qu’interprétation malsaine et abusive», précise-t-il.

(20 minutes)