Genève

19 novembre 2019 09:31; Act: 19.11.2019 09:31 Print

Un ex-juge accusé d’avoir ruiné sa belle

par Léonard Boissonnas - Un ancien magistrat aurait caché des impayés à sa compagne durant des années. Celle-ci a fini par perdre sa villa.

storybild

Les concubins étaient ensemble depuis plus de 20 ans. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Une faute?

Un prévenu peu banal s’est présenté lundi devant le Tribunal de police. C’est en effet un ancien juge qui s’est retrouvé sur le banc des accusés. Cet homme, âgé de 68 ans, devait notamment répondre de gestion déloyale et faux dans les titres. Pendant des années, il n’a pas réglé les intérêts hypothécaires de la villa de sa compagne, qui s’élevaient à plus de 50'000 francs, à l’insu de la malheureuse, selon l’accusation. En septembre 2014, la désormais octogénaire a finalement été expulsée de sa demeure, expertisée à plus de 1,5 million.

Chargé de s’occuper de tâches administratives du couple, l’ex-juge, très volubile, a assuré à l’audience avoir été dépassé par la situation et avoir voulu préserver son amie, victime d’un AVC en 2012: «J’ai toujours pensé pouvoir m’en sortir, mais je devais payer d’autres choses avant, je n’ai rien fait volontairement pour qu’elle perde la maison.»

Une version qui n’a pas convaincu le Ministère public. Rappelant qu’il avait versé des milliers de francs par mois à deux maîtresses durant des années, la procureure a expliqué que «l’argent a été utilisé pour financer cette triple vie et les dettes qui ont suivi». Elle a réclamé une peine de 18 mois de prison avec sursis. L’avocat du plaignant a contesté les accusations. «Mon client a été négligent et maladroit, mais il n’a jamais eu la volonté de nuire», a-t-il plaidé. Le verdict est attendu jeudi.