Genève

05 décembre 2018 10:01; Act: 05.12.2018 10:01 Print

Homme recherché pour son geste jugé antisémite

En passant devant une synagogue, un individu a ostensiblement effectué une «quenelle» face aux caméras de surveillance. Plainte a été déposée.

storybild

L'an dernier, le Tribunal fédéral a confirmé la condamnation pour discrimination raciale d'un jeune qui avait posé avec deux comparses devant une synagogue à Genève.

Sur ce sujet
Une faute?

Le système de vidéo surveillance de la synagogue de Champel a tout filmé. Il y a quelques jours, en début de soirée, un homme à pied s'est arrêté devant le lieu de culte et après avoir fixé l'une des caméras qui y ont été installées, il a effectué une «quenelle». La Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation (Cicad) a déposé plainte pour violation de la norme antiraciste, a révélé la «Tribune de Genève».

Il faut savoir que suite à une affaire du même genre, en 2013 à Genève, le Tribunal Fédéral a estimé qu'effectuer un tel geste, devant une synagogue, relève d'un acte antisémite. La quenelle, popularisée par l'humoriste controversé Dieudonné, serait un symbole anti-système, selon ses auteurs. Mais pour de nombreux observateurs, il s'agit d'un salut nazi inversé et donc d'un geste antisémite. Il est d'ailleurs régulièrement utilisé lors de manifestations antijuives.

(dra)