Genève

01 février 2019 16:53; Act: 01.02.2019 17:22 Print

Un menu de votations gargantuesque le 19 mai

Les Genevois devront se prononcer sur onze objets ce printemps, dont beaucoup d'une très grande importance.

storybild

Les Genevois devront se prononcer sur des objets cruciaux. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Un dimanche de votations extrêmement chargé se profile pour les Genevois le 19 mai prochain. Outre les deux objets fédéraux, les citoyens devront se prononcer sur pas moins de neuf objets cantonaux.

Le record n'est toutefois pas battu, même si on s'en approche. A quatre reprises déjà, depuis 1996 et la création du site internet sur les votations, treize objets ont été au menu du scrutin dominical, a-t-on appris auprès de la chancellerie du canton de Genève.

En plus du nombre d'objets, c'est l'importance de certaines questions qui fait de ce 19 mai une échéance politique de premier plan.

Fiscalité des entreprises

Les Genevois, sous réserve de l'aboutissement des référendums qui ont été lancés, devront notamment se prononcer sur la réforme cantonale de l'imposition des entreprises (RFFA) et la recapitalisation de la Caisse de prévoyance de l'Etat de Genève (CPEG).

Assurance-maladie

Ils décideront aussi du sort des initiatives «pour une politique culturelle cohérente à Genève», «pour des primes d'assurances-maladie plafonnées à 10% du revenu du ménage» et du contre-projet à cette dernière initiative. Ils voteront aussi sur les heures d'ouverture des magasins.

(ats)