21 juin 2007 22:38; Act: 21.06.2007 22:38 Print

Un phénomène qui pourrait s’accroître

GENEVE – L’orage qui a balayé l’ensemble de la Suisse n’était pas d’intensité exceptionnelle, selon Lionel Fontannaz, de MétéoSuisse.

Une faute?

«C’est typique de l’été. Cela se produit d’une à trois fois par année. Les orages résultent d’un déséquilibre entre un excès de chaleur, tiré généralement du sol, et un courant d’air froid de haute altitude. Les conséquences les plus importantes sont les glissements de terrain et le débordement des rivières.» Un autre front orageux est déjà prévu pour la nuit de dimanche à lundi, mais moins violent. Avec le réchauffement du climat, les orages vont-ils se multiplier? Selon Stéphane Goyette, climatologue à l’Université de Genève, «nous ne pouvons formuler que des hypothèses, mais il est probable que des orages de forte intensité se multiplient».

(elf)