Onex (GE)

06 décembre 2019 09:49; Act: 06.12.2019 21:13 Print

Un plan B après le refus in extremis du pôle football?

Les autorités et le Servette FC, qui doit chapeauter le futur centre cantonal de football, pensent à une solution aux Evaux. Mais rien n'est fait.

storybild

(Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Neuf petites voix dans les urnes avaient laissé groggy les partisans du projet d'un pôle football, dans le secteur de Pré-du-Stand. Lundi 25 novembre 2019, un recomptage avait finalement donné gagnant le camp du «non». Depuis, il y a eu un recours. Reste qu'il faut imaginer une solution de repli puisque le Servette FC et son académie pourraient devoir quitter leurs terrains de Balexert d'ici fin 2020, déjà, pour y être remplacés par le nouveau Cycle d'orientation du Renard. L'une des solutions envisagées serait le centre sportif des Evaux, à Onex (GE), indique la «Tribune de Genève».

Canton et Ville de Genève y pensent (ndlr: cette dernière fait partie de la fondation des Evaux). Une partie des infrastructures nécessaires existent déjà sur place, mais pas toutes. Il manque par exemple un centre administratif, des salles de musculation, ou encore des bains, pour les quelque 400 personnes - dont une majorité de jeunes - appelés à évoluer au sein du pôle football. Cela dit, trois terrains supplémentaires sont en projet, sur une parcelle jouxtant le centre sportif. Problème: le site des Evaux est protégé. Ce qui pourrait engendrer des oppositions et ainsi compliquer la construction d'un pôle footballistique à cet endroit.

(dra)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Elisabeth Fernandez Gautschi le 06.12.2019 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pôle football

    Donc pour 400 usagers selon vos dire, on est prêts à toucher à une zone protégée.... J en perds mon latin...on touche le fond là, non?

  • Rbq le 06.12.2019 10:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tres bien le sport

    si on était un canton ou yavait de l'espace. là on croule sous le béton, ils vont pas encore enlever du vert pour mettre des saunas

  • Sébastien D. le 06.12.2019 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut que les autorités genevoises...

    et le Servette FC arrêtent de se plaindre, car il y a assez de terrains de foot sous-utilisés dans le canton pour faire des entraînements. CQFD

Les derniers commentaires

  • JB le 06.12.2019 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et puis quoi encore

    Désolé les footeux, faudra trouver un autre endroit. Ce sera non pour les Evaux.

  • riobrasil le 06.12.2019 22:23 Report dénoncer ce commentaire

    Les charmilles suffisait

    Déjà 1 pourquoi avoir fait le Stade de la Praille alors que les Charmilles suffisait amplement et il pouvait contenir les 11'000 pékins qu'il y a eu 2 ou 3 fois et de plus il n'y aurait pas eu un incapable de Moutinot à la direction de cette fondation du Stade de Genève ALORS QUE DU BENEFICE

  • Eric Bedo le 06.12.2019 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça recommence...

    Ils montent une équipe de water football? Pourquoi faire des bains? Refaire les mêmes erreurs qu'à l'époque de Marc Roger ça les tente vraiment que ça? Servette est un club romand de foot... il ne faudrait pas de nouveau que la grenouille se pense plus grosse que le boeuf... Éternel recommencement... dans 2, 3 ou 5 ans la prochaine faillite et relégation administrative ?

  • k-rl le 06.12.2019 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ....

    Et toutes les équipes qui évoluent aux Evaux elles iront où???

  • lulu le 06.12.2019 19:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop foot

    et si on arrêtait avec ce foot et le lot de problèmes qui s'en suivent tel que les dégâts causés par les fans lors des matchs, je commence à en avoir marre que mes impôts servent à réparer tout ça