Genève

22 juillet 2019 08:10; Act: 22.07.2019 10:31 Print

Un quart de milliard pour les bâtiments de l’État

Le Canton va investir 250 millions de francs sur dix ans afin d'assainir les façades de cent bâtiments lui appartenant.

storybild

Le Canton va entamer d'importants travaux d'assainissement sur ses biens. (Photo: Keystone/Leandre Duggan)

Une faute?

Améliorer les qualités thermiques de ses quelque 1800 bâtiments. C'est ce à quoi va s'employer le canton de Genève ces vingt prochaines années. Mercredi, le Conseil d'État a adopté un projet de loi qui, s'il est accepté par le Parlement, permettra un investissement de 250 millions de francs sur dix ans pour transformer une centaine de bâtiments. Il s'agit là de la première phase d'un projet qui devrait s'étaler sur vingt ans et nécessiter quelque 650 millions de francs, précise le Département des infrastructures.

Pour le gouvernement, il s'agit évidemment d'économiser de l'énergie, mais également de maintenir la valeur de ses biens immobiliers et d'améliorer le confort des usagers. Le choix des objets à traiter s'est fait en concertation avec l'Office cantonal de l'énergie. Les premiers immeubles concernés seront ceux qui sont actuellement les moins bien isolés.

Travaux plus larges

Les travaux ne consisteront pas uniquement à changer les fenêtres, puisque ces modifications en induiront d'autres. Ainsi, l'État prévoit notamment la refonte de systèmes de ventilation ainsi que la mise aux normes de réseaux électriques ou de chauffage. Parmi les difficultés auxquelles il faudra faire face, la gestion du personnel travaillant habituellement dans ces édifices. Il faudra trouver des solutions de relogement, indique le Département des infrastructures.

La mise à niveau s'étalera sur une vingtaine d'années, compte tenu des ressources et des budgets de l'État, conclut le Département des infrastructures. Il souligne enfin que la stratégie énergétique cantonale comprend également des rénovations des toitures et des enveloppes des bâtiments.

(mpo)