Lancy (GE)

28 février 2019 20:26; Act: 01.03.2019 15:06 Print

Un quartier fait payer plein pot le parking aux visiteurs

par Jérôme Faas - Les places de la Chapelle sont dorénavant payantes 24h/24, 7j/7. Des dents grincent. La mairie explique ce changement.

storybild

A lentrée du quartier, un panneau tout neuf annonce la couleur. (Photo: 20 Minutes / jef)

Une faute?

«Si ma famille vient me voir le dimanche, ils doivent payer! J’ai jamais vu ça, on n’est pas au bord de la mer, ici!», peste un habitant de la Chapelle. Depuis ce vendredi, les 84 places en surface du nouveau quartier où vivent quelque 1500 habitants sont payantes: 1,50 fr. l’heure, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Ces espaces destinés aux visiteurs ont d’abord été gratuits, puis limités, les jours ouvrables de 8h à 19h, à trois heures de parking.

«Mais on a vite réalisé que des riverains ne voulaient pas louer de places en sous-sol vu qu’il en existait des gratuites en surface. Et pas mal de gens ont perçu la zone comme un P+R gratuit», expose le maire de Lancy, Frédéric Renevey. La commune a donc accepté d’aider les propriétaires (des entités publiques) à résoudre ce casse-tête: «Comment faire pour que cette zone reste accessible aux visiteurs? On y a travaillé deux ans avec l’Office cantonal des transports», qui a validé le projet. Securitas verbalisera. La tarification, elle, n’est pas du fait de Lancy. «Elle aurait pu être autre», dit le maire. Elle a été fixée par les propriétaires ou par l’Etat, indisponible jeudi.

Frédéric Renevey affirme que plusieurs habitants sont ravis. «On a eu beaucoup de plaintes des parents d’élèves», forcés de slalomer entre les voitures. Et le chaos gênait les pompiers. D’autres râlent, comme les enseignants (lire encadré) et cet habitant. «Je suis ouvrier. Si je dois payer pour garer mon camion le soir et le week-end, autant ne pas bosser.»