Genève

18 mars 2011 22:35; Act: 18.03.2011 22:37 Print

Un signal contre les apprentis clandestins

La majorité de droite du Grand Conseil genevois a donné vendredi un signal politique contre l'accès des jeunes sans statut légal aux places d'apprentissage.

Une faute?

Une résolution UDC demandant au Conseil d'Etat d'appliquer strictement la loi actuelle a été acceptée.

La portée de ce texte a toutefois été nuancée par un amendement radical qui précise que cette position est valable tant que le droit fédéral n'est pas modifié. Le Conseil fédéral est en effet chargé de mettre en oeuvre un mode d'accès à l'apprentissage pour les jeunes sans statut légal une fois leur scolarité terminée.

Selon le conseiller d'Etat François Longchamp, la solution fédérale qui prévaut actuellement n'est pas la bonne. Il attend la modification annoncée. Mais le gouvernement cantonal est chargé de faire respecter les lois, il n'est donc pas question de donner aux communes qui le demandent l'autorisation d'employer des apprentis sans papier.

(ats)