Citernes de Vernier

20 janvier 2011 22:37; Act: 20.01.2011 22:42 Print

Un site dangereux ouvert à tous les vents

Les dépôts de carburants et combustibles de Vernier, à Genève, pourtant réputés dangereux, font preuve de grande légèreté en matière de sécurité.

Une faute?

«Monsieur! hurle un employé à la fenêtre d’un bâtiment à l’intérieur du site pétrolier Petrostock, à Blandonnet. Il ne faut pas prendre de photos, c’est très dangereux, il y a un risque d’explosion avec les vapeurs de pétrole». Le portail est pourtant grand ouvert et pénétrer dans le site s'avère un jeu d’enfant.

Sur les côtés de l’entrée, un panneau indique qu’il est interdit de fumer et que des caméras filment le lieu. Concernant les ondes électrostatiques des portables et autres appareils électroniques: rien. Le dépôt est à peine à quelques dizaines de mètres d’Ikea et du siège central du TCS.

Au début des années 2000, un rapport remis par la société Urbaplan au Conseil d’Etat, relevait la dangerosité avérée des sites pétroliers de la commune. En juin 2005, un plan délimitant les zones à risques autour des citernes a d’ailleurs été établi. Dans un rayon de sécurité délimité, il est spécifié que l’on ne peut y implanter des bâtiments habités.

Or, le TCS et ses 400 employés se situent à l’intérieur même du rayon concerné, tout comme l’immeuble de requérants d’asile des Tattes. Ces bâtiments ont été, il est vrai, construits avant l’établissement du plan.

Le président du Conseil d’Etat, Mark Muller, rappelle qu’«une étude est en cours avec la commune de Vernier pour déplacer ces citernes». Le patron du l'aménagement du territoire ajoute qu’«en matière de sécurité, les normes sont respectées». En vacances et seul habilité à répondre, le directeur de Petrostock était injoignable toute la semaine.

(dti)

Les commentaires les plus populaires

  • Scoop le 21.01.2011 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de nous mentir....

    A qui va profiter l'enlèvement de ces citernes qui sont là depuis plus de trente ans et dont on ne se souciait nullement, sauf les promoteurs qui veulent creuser la terre pour élever des immeubles servant à des bureaux et non des logements!

  • BipBop le 21.01.2011 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bureaux ou citernes qu'en pensent les verniolans ?

    A choisir, je préfère des bureaux. Mais évidemment, je suis verniolan.

  • Mr. D le 06.02.2012 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    burp!

    Je travaille depuis quelques temps dans l'un de ces 3 immeubles TCS & co, j'ai des sensations de haut le coeur et nausées parfois... Je suis sûr de sa provenance. Et les responsables de la sécurité qui nous disent "dans le cas inprobable d'une explosion, nous avons d'autres sites" (genre tu peux crever, on s'en fout). Je hais ce quartier

Les derniers commentaires

  • Mr. D le 06.02.2012 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    burp!

    Je travaille depuis quelques temps dans l'un de ces 3 immeubles TCS & co, j'ai des sensations de haut le coeur et nausées parfois... Je suis sûr de sa provenance. Et les responsables de la sécurité qui nous disent "dans le cas inprobable d'une explosion, nous avons d'autres sites" (genre tu peux crever, on s'en fout). Je hais ce quartier

  • BipBop le 21.01.2011 19:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bureaux ou citernes qu'en pensent les verniolans ?

    A choisir, je préfère des bureaux. Mais évidemment, je suis verniolan.

  • Scoop le 21.01.2011 15:30 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons de nous mentir....

    A qui va profiter l'enlèvement de ces citernes qui sont là depuis plus de trente ans et dont on ne se souciait nullement, sauf les promoteurs qui veulent creuser la terre pour élever des immeubles servant à des bureaux et non des logements!

  • enchantou le 21.01.2011 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Les Verniolans à l'assaut !

    Pourquoi attendre une catastrophe et des vies brisées pour faire quelque chose ? Ici, le danger est identifié, il est incroyablement élevé, risqué ! J'espère que les verliolans vont vite en prendre conscience, sortir de "l'habitude" de voir ces citernes, et réaliser que le pire peut très facilement arriver. Allez les verniolans, hurlez votre rejet d'une telle menace au coeur de votre ville, et faites valoir votre droit ! Les pétroliers n'ont rien à faire là, ils le savent, mais jouent sur l'ignorance et l'endromissement depuis des années !

    • oinoin le 21.01.2011 22:53 Report dénoncer ce commentaire

      vive la libre circulation.

      comme ikea , plus de route pour tourner gauche sur vernier. ikea ne devait pas poser de problème.