Meyrin (GE)

12 mars 2019 22:00; Act: 12.03.2019 22:01 Print

Une élue n’a pas siégé parce qu'elle est voilée

Mardi, Sabine Tiguemounine s'est mise avec le public pour assister au Conseil municipal. La nouvelle loi sur la laïcité lui interdit de siéger avec un signe extérieur de son appartenance religieuse.

storybild

Sabine Tiguemounine a pris la décision, avec le groupe des Verts du Conseil municipal de Meyrin, de ne pas siéger, pour éviter tout remous inutile. (Photo: verts-ge.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

L’écologiste Sabine Tiguemounine a assisté mardi aux débats du Conseil municipal depuis la zone réservée au public, et non avec les élus dont elle fait pourtant partie. En cause, son voile musulman, selon une information de la RTS. Car l’entrée en vigueur le 9 mars de la loi sur la laïcité, adoptée un mois plus tôt, lui interdit dés­ormais de «signaler son appartenance religieuse par des signes extérieurs» lorsqu’elle siège.

Il en va de même pour les élus de tous les Conseils municipaux ainsi que pour les députés au Grand Conseil. Ce point a été contesté en justice mais l’effet suspensif n’a pas été accordé à ce recours.

Samedi, le groupe des Verts de Meyrin, en présence de la principale concernée, avait jugé qu’il serait judicieux que Sabine Tigue­mounine ne siège pas mardi soir, pour éviter tout remous inutile. Et lundi, l’administration meyrinoise avait fait la même proposition au parti.

(jfz/jef)