Morges (VD) / Genève

03 mars 2016 12:38; Act: 03.03.2016 12:48 Print

Une exposition sur les couloirs de la mort

Le dessinateur de presse Patrick Chappatte a fait dessiner caricaturistes et condamnés américains à la peine capitale.

storybild

Le dessinateur de presse Patrick Chappatte est à l'origine de l'exposition. (KEYSTONE/Martial Trezzini) (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Une faute?

L'exposition «Windows on Death Row» (Fenêtres sur les couloirs de la mort) croise les regards de dessinateurs de presse américains avec les dessins de prisonniers en attente de leur exécution. Réalisée par le dessinateur Patrick Chappatte et la journaliste Anne-Frédérique Widmann, elle se tient dès vendredi à Morges et dès samedi à Genève.

«Ce projet se veut une fenêtre sur la question si controversée de la peine de mort. A une époque où le questionnement autour des injustices raciales et des inégalités économiques est omniprésent, cette exposition est au cœur de la problématique», indique le dossier de la Maison du dessin de presse à Morges (VD).

Au travers de leurs dessins, les caricaturistes, parmi lesquels Chappatte, témoignent du débat virulent sur la peine capitale aux Etats-Unis. De leur côté, les condamnés à mort de différents Etats racontent leur vie quotidienne et la réalité du système carcéral américain.

Après Los Angeles, l'exposition «Fenêtres sur les couloirs de la mort» est présentée du 4 mars au 8 mai à la Maison du dessin de presse à Morges et du 5 mars au 30 avril à la bibliothèque de la Cité à Genève, dans le cadre du Festival du film et forum international sur les droits humains.

(ats)