Genève

11 juin 2014 21:04; Act: 11.06.2014 21:04 Print

Une piscine flottante en forme de croix suisse

par Marine Guillain - Un bassin éphémère a été inauguré mercredi au cœur de la ville. Il sera ouvert tout l’été.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Au début c’est très froid, mais après on s’habitue», sourit une jeune baigneuse tout juste sortie de l’eau à 22 degrés. Les premiers usagers des nouveaux bains lacustres, amarrés au pont de la Machine, ne se sont pas fait prier pour s’emparer des lieux dès l’ouverture, mercredi.

Trois bassins de différentes profondeurs forment une croix suisse sur fond rouge. L’amarr@GE est un projet du bureau d’architectes TJCA, lancé à l’occasion du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération suisse. «Nous avons fait un appel à projets dans huit domaines, dont l'art urbain, explique Stéphanie Auger, coordinatrice générale de GE200.CH. Nous en avons reçu 121 et retenu 20, dont celui-ci».

La plateforme, constituée de près de 3000 plots flottants de couleur rouge, a été montée sur le Rhône en quelques mois. «Il y avait beaucoup d’enjeux et d’éléments techniques à prendre en compte, à cause du courant qui est très fort ici, relève Sami Kanaan. Le maire n’a aucun doute sur le succès du lieu. Au contraire, il craint de devoir refuser du monde. La surface de 900 m2 peut accueillir 350 personnes. L'entrée coûte 2 fr. par adulte et 1 fr par enfant.

Toilettes, douches, fontaine d’eau, mais ni buvette ni parasols. Stéphanie Auger explique: «On souhaite plutôt que ce soit un lieu de passage, que les gens ne s’y installent pas pour la journée». Les bains lacustres sont ouverts du dimanche au mercredi de 10h à 20h, et du jeudi au samedi jusqu’à 21h. Ils seront accessibles jusqu’à fin septembre, et reprendront place en été 2015. Et ensuite? «On verra», lance Sami Kanaan.