Genève

08 janvier 2020 09:04; Act: 08.01.2020 09:34 Print

Une tentative pour sauver les lieux d'accueil des SDF

Ensemble à Gauche réclame une subvention extraordinaire pour éviter la fermeture de quatre «sleep-in» destinés aux sans-abris.

storybild

L'église protestante a ouvert ses temples pour accueillir plusieurs "sleep-in". (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La fermeture annoncée pour le 31 janvier de quatre des six «sleep-in» destinés aux sans-abris ne laisse pas indifférent Ensemble à Gauche. Ces structures, mises sur pied voici six mois par le Collectif d'associations pour l'action sociale, permettent d'offrir un lit à quelque 120 personnes à la rue. Vu qu'elles souffrent d'un déficit de financement et que chacune coûte 50'000 francs par mois, la formation de gauche va déposer deux demandes de subvention extraordinaire au Conseil municipal de la Ville, relate la «Tribune de Genève»: la première de 800'000 francs, pour tenir les quatre premiers mois de l'année. La seconde de 1,6 million de francs, pour achever 2020 si aucun financement n'est trouvé jusque-là. Parallèlement, le député et candidat à la mairie Pierre Bayenet va saisir le Grand Conseil d'un projet de loi réclamant la création d'un fonds intercommunal afin de mutualiser et pérenniser l'accueil des SDF.

(jef)