Ville de Genève

22 mai 2019 15:16; Act: 22.05.2019 15:45 Print

Une vigne municipale au pied de la Vieille-Ville

Quelque deux cents pieds ont été planté ce mercredi juste à côté du Palais Eynard. La mairie veut les utiliser pour promouvoir Genève.

storybild

La vigne municipale a été inaugurée mercredi matin par les conseillers administratifs Guillaume Barazzone (accroupi) et Sami Kanaan. (Photo: 20 Minutes / jef)

Sur ce sujet
Une faute?

Deviendra-t-elle aussi célèbre que la vigne à Farinet, en Valais? Nul ne peut le deviner mais toujours est-il que la Ville de Genève possède depuis ce mercredi sa propre petite vigne, forte de 188 pieds, soit bien plus que les fameux trois ceps plantés sur les hauts de Saillon qui ont fait le tour du monde. Le Conseil administratif de la Ville souhaite, via cette plantation symbolique, rappeler le lien ville-campagne de Genève, et en faire la promotion.

«Genève a maintenant un vignoble d'exception, des vins de très grande qualité, a rappelé le maire Sami Kanaan. Les caves ouvertes touchent surtout la Genève internationale. Beaucoup de citadins ne se rendent pas compte de ce patrimoine exceptionnel.» La petite vigne municipale, plantée sur le bastion de Saint-Léger, juste à côté du palais Eynard, servira donc d'outil pédagogique et de promotion.

Des vendanges symboliques seront notamment effectuées avec des écoliers, des habitants de la Vieille-Ville, des organisations internationales. «On reçoit énormément de diplomates et de personnalités étrangères au palais Eynard, a ainsi exposé le conseiller administratif Guillaume Barazzone. C'est aussi une manière d'expliquer que Genève est également un canton agricole et viticole, ce qui n'est pas forcément évident pour la Suisse et le reste du monde.»

La vigne municipale, où pousse dorénavant du Divico, un cépage rouge résistant aux maladies conçu avec un croisement de Gamaret et de Bronner, donnera ses premières bouteilles dans quatre ans.

(jef)