Vernier (GE)

17 octobre 2019 06:08; Act: 17.10.2019 06:50 Print

Ombre toujours plus forte sur les lumières de la ville

par David Ramseyer - La 2e municipalité du canton planifie une vaste diminution de son éclairage public, pour notamment réduire sa consommation d'énergie.

storybild

L'éclairage dans la cité des Avanchets (Vernier/GE) devrait être bien plus réduit à l'avenir. (Photo: Keystone/Yannick Bailly)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les premiers retours que nous avons reçus sont positifs et il n'y a pas eu de catastrophe. Clairement, la récente action "La Nuit est belle" nous conforte de notre projet de réduction drastique de l'éclairage public», appuie le conseiller administratif Yvan Rochat. Septième commune la plus peuplée de Suisse romande, Vernier (GE) planche depuis plusieurs mois sur des mesures d'économie d'énergie et de lutte contre la pollution lumineuse. Le magistrat Vert voit dans l'extinction des réverbères du Grand Genève, le 26 septembre dernier, «un soutien à la dynamique de notre plan à grande échelle», qui comporte trois volets distincts.

Pas le noir absolu

Vernier ne prévoit pas d'imposer un blackout total sur l'ensemble de son territoire. Néanmoins, certaines zones villas ou industrielles pourraient plonger dans le noir. «Mais nous devons au préalable avoir des discussions avec les personnes concernées», prévient Nathalie Rossier, responsable de la gestion de l'énergie à la commune.

Même si la municipalité a recueilli «des signaux plutôt positifs de la part des entreprises, après "La Nuit est belle", la haut fonctionnaire voit quelques freins possibles à une suppression de l’éclairage public dans le périmètre industriel verniolan: «Certaines sociétés ont des horaires différenciés et le personnel finit le travail tard le soir. D'autres conservent dans leurs locaux des produits de valeur qui nécessitent peut-être des mesures particulières de sécurité».

Des détecteurs de mouvement

Second volet du plan municipal: l'éclairage modulable. S'il est déjà en place dans certains secteurs, la commune prévoit d'étendre ce dispositif qui réduit de 20% à 50% l'intensité lumineuse des réverbères, la nuit. La cité des Avanchets, qui compte plusieurs milliers d'habitants, est notamment concernée.

Enfin, l'implantation d'un système de détecteur de présence, qui allume et éteint les lampadaires au gré des passages dans la rue, est à l'étude avec les Services industriels de Genève. «Pareil dispositif pourrait ainsi être installé dans les zones piétonnes et cyclables, là où le flot de voitures reste faible», précise Nathalie Rossier.

L'ensemble de ces mesures, qui nécessiteront évidement de dialoguer avec la population, devraient partiellement se concrétiser d'ici fin 2020.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • City_Zen le 17.10.2019 06:56 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours l'argent !

    Dès qu'il s'agit de faire des économies, alors là on est d'accord de réduire la pollution lumineuse (c'est le terme, voir Wikipédia). Mais sinon, on s'en fout. Il n'y a pas qu'auprès des simples citoyens que ça marche de taper au porte-monnaie pour obtenir des résultats. Mais c'est dommage d'en arriver là pour faire preuve de bon sens. La nuit, les gens dorment. Alors inutile que la ville ressemble à un sapin de Noël. Il y a des commerçants qui parlent de "publicité" alors les enseignes doivent se voir la nuit. Euh... ouais... tu parles d'un impact sur les foules pour vos chiffres d'affaires !

  • Guy L'éclair le 17.10.2019 07:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Économie et pollution lumineuse

    C'est une bonne chose et chez moi, dans notre commune de 1300 habitants (canton de Fribourg) il y a plus de 10 ans que l'éclairage public est éteint la nuit de 1h à 6h. Il n'en reste que quelques un à certain endroits pour raison de sécurité. Et chez moi la nuit je vois super bien les étoiles

  • Lallu Mière le 17.10.2019 06:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jour Nuit Jour Nuit...

    Le modulable est ce qui reste de plus cohérent.

Les derniers commentaires

  • Le grec le 18.10.2019 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le spectre

    Et tout à coup... les rues sombres ne sont plus dangereuses !... Tiens, tiens !

    • Les Pauvre Dans Le Noir le 17.10.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Lumière sur les Riches

      Et si au lieu d'enlever complètement la lumière la nuit qui permet au citoyens de se repérer ou de tout simplement se sentir en sécurité et même pouvoir marcher sans se casser la figure on éteignais pas plutôt ces gouffre d'énergie qui permet d'illuminer les enseigne telle que Rolex Patek Philip et toute ses entreprise qui trône sur les toits des bâtiments en ville et toute les lumières qu'il y a autour de leur usine et bureau qui servent juste à faire jolie même à 3 ou 4h du matin. La sa dérange pas toute cette énergie et ses lumières pffff

    • Bernard le 17.10.2019 22:40 Report dénoncer ce commentaire

      Suppression générale

      Supprimons cet éclairage superflu et bannissons les feux jaunes des véhicules frontaliers et des diesel ...

    • le typhon de Tacloban le 17.10.2019 16:40 Report dénoncer ce commentaire

      le désordre de la nuit

      Après un petit typhon nommé "Typhoon Haiyan or Super Typhoon Yolanda", quand tu marches à Tacloban, la petite ville sur l'île de Leyte, c'est comme la vie quotidienne à Manille. Et tu retrouves un petit désordre dans la pollution et la construction, un petit désordre dans l'eau potable, un petit désordre énergétique et un petit désordre politique. Magandang gabi, Maynilà! (Et après 3 nuits dans le noir, j'ai appris à causer la langue philippine en 3 nuits.)

    • Tara Tata le 17.10.2019 15:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Culture Générale

      Place DE Neuve et non pas place Neuve!

      • mode d'emploi le 17.10.2019 16:56 Report dénoncer ce commentaire

        @Tara Tata

        La Grand-Rue, la rue de la Croix-Rouge et la Place Neuve font partie de l'histoire genevoise et méritent la flamme éternelle! (Selon les instructeurs des auto-écoles d'une belle entreprise genevoise, pour traverser la Place Neuve, il faut klaxonner, chasser tous les piétons, fermer les yeux et foncer tout droit.)

      • Loup Gens le 17.10.2019 17:36 Report dénoncer ce commentaire

        @Tara Tata

        Pendant des siècles on a parlé de la Place Neuve et de la Porte DE Neuve. Changement fait par nos grands penseurs fin des années 80 mais, vous êtes trop jeune pour traiter les autres personnes (plus âgées que vous "d'incultes"). Lisez un peu l'Histoire de Genève et ne nous empoisonnez pas avec votre méconnaissance et vos niaiseries.