Ville de Genève

12 décembre 2018 08:59; Act: 12.12.2018 09:28 Print

La cheffe dépensière fait son coming out

La patronne des Bibliothèques municipales explique avoir dépensé 24'000 fr. avec sa carte professionnelle mais avoir tout remboursé au fur et à mesure.

storybild

Véronique Pürro a été sanctionnée d'un blâme. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Une faute?

Elle avait dépensé 24'000 francs en quatre ans à des fins privées avec la carte de crédit professionnelle que lui avait attribué la Ville de Genève. La haute fonctionnaire épinglée par le rapport du Contrôle interne sur les frais des cadres a fait son coming out dans la «Tribune de Genève». Il s'agit de Véronique Pürro, la cheffe de service des Bibliothèques municipales.

Cette dernière, qui disposait de ce moyen de paiement depuis 2013-2014, explique avoir été «très stupide». Chaque mois, elle effectuait «des achats ordinaires» avec cette carte, «alimentaires, de tout genre». Et elle remboursait au fur et à mesure, sur un compte spécial que lui avait ouvert la direction financière.

Elle indique qu'elle gagne bien sa vie, n'a aucune dette, et a agi par bêtise et manque de rigueur. Mais elle insiste: elle n'a volé personne. Elle dit s'en être ouverte à sa hiérarchie en début d'année, par culpabilité, avoir apporté des preuves de remboursement et avoir été sévèrement sanctionnée, d'un blâme, soit l'étape précédant le licenciement. «On m'a accordé le droit à l'erreur, j'en suis reconnaissante.»

(jef)